Connect with us

Entreprise

Qu’est-ce qu’une étude thermique RT 2012 

Published

on

La consommation énergétique est un des points clé importants pour les nouvelles constructions du moment. La réglementation thermique de 2012 est une nouvelle façon de s’assurer d’une consommation énergétique optimale pour un nouveau bâtiment. Ici, on vous présente tout ce dont vous devez savoir sur cette étude.

En quoi consiste l’étude thermique rt2012 ?

Il s’agit d’une étude thermique réalisée pour répondre aux critères de la réglementation thermique de 2012. La rt2012 prend effet dans le pays depuis le début de l’année 2013 et oblige les nouvelles constructions à mesurer leur future consommation d’énergie, notamment thermique, lors de l’usage du bâti. En réalisant les travaux, le prestataire constructeur confirme qu’ils ont pris en compte la réglementation en vigueur dès le début des tâches et atteste que toute la construction a inclus tous les éléments requis en conformité avec la loi.

Quand doit-on réaliser l’étude thermique ?

Concrètement, l’étude thermique rt2012 possède deux usages précis. En réalisant l’étude au début des travaux, il faut joindre un document accompagné des dossiers complets nécessaire pour faire une demande de permis de construction. La soumission des dossiers vaut en retour la réception d’une attestation qui va à son tour être utilisée pour valider le permis de construire. À la fin des travaux, vous devez également réaliser une autre étude complémentaire. Dans ce cas-là, les professionnels s’assurent que le bâtiment correspond bien aux consignes réglementaires dès le début de la construction. En validant cette analyse, la maison peut obtenir une attestation de fin de chantier.

Quels sont les critères clés de la rt2012 ?

L’étude thermique rt2012 se concentre sur trois critères clé : le Bbiomax, le Cepmax et le Ticréf. Le Bbiomax se définit comme le coefficient des besoins bioclimatiques du bâti. Il détermine que le bâti prend en compte son exposition dans son environnement tout en prenant un avantage de ce dernier.

Le Cepmax est le coefficient de consommation conventionnelle maximale d’énergie primaire. Il s’agit de la quantité d’énergie conventionnelle que vous consommez pour maintenir le confort de votre bâtiment.

Le Ticréf prend en charge le confort du bâti durant l’été. Il s’agit d’une température maximale qu’atteint le lieu lors d’une période de forte chaleur de 5 jours d’affilée. Cette température ne doit pas dépasser un certain seuil. Il existe aussi des réglementations de niveau moyen comme l’étanchéité, la surface vitrée, l’isolation des combles, le nettoyage des toitures … et des formalités minimes.

Les services proposés

L’étude thermique ne peut être réalisée que par des spécialistes dans le domaine. Un bureau d’étude thermique est une entreprise certifiée qui délivre ces attestations afin que la résidence réponde aux attentes de la réglementation. Lors de l’analyse, un cahier des charges doit être respecté avec un contrôle technique sur le respect des normes en vigueur.

L’étude thermique permet également aux entreprises du bâtiment et maitres d’oeuvres d’obtenir des conseils sur le choix des matériaux à utiliser pour la conception du bâtiment ou d’un programme neuf. En effet, la norme RT2012 oblige en effet les entreprises à respecter la législation en terme de performances énergétiques. Une attestation finale sera même délivrée par le bureau d’étude thermique si le projet respecte les normes, les labels permettront aux primo-accédants et investisseurs d’obtenir différentes aides délivrées par l’état comme le crédit à taux zéro ou les crédits d’impôts.

Continue Reading

Entreprise

Pourquoi devriez-vous communiquer sur des supports en papier ?

Published

on

By

Les performances d’une entreprise sur le marché dépendent principalement de la qualité de sa communication. Toutefois, au milieu des multiples canaux de communication disponibles, il peut être assez compliqué de faire le bon choix. Pourquoi devriez-vous communiquer sur des supports en papier ? Découvrez-le dans la suite de cet article.

Parfait pour mémoriser un message

Les supports physiques ne sont pas aussi démodés que l’on peut l’imaginer. Bien au contraire, ils peuvent aussi présenter un côté très attractif lorsqu’ils sont conçus avec assez de soins. Si vous optez par exemple pour une brochure a5, il vous faudra prévoir au préalable un excellent message publicitaire, un design hors du commun, un « call to action » assez convaincant.

En consultant ladite brochure, les potentiels clients doivent avoir une véritable envie de se procurer vos différents produits et services. Les brochures sont de toute évidence le moyen de plus adapté pour que les clients se rappellent constamment de vos services, quelle que soit leur situation géographique.

Pour une communication moins intrusive

L’avantage quand on communique sur du papier, c’est que l’on ne s’impose jamais à sa cible. Elle a donc la liberté de choisir si elle recevra un flyers, ou si elle consultera ou pas un magazine. Cela fait du print une modalité de communication relativement opposée aux réseaux sociaux qui sont souvent très intrusifs. Les internautes ne choisissent donc pas toujours les informations qu’ils reçoivent sur leurs appareils. En ce qui concerne l’aspect écologique, il est essentiel de préciser que la communication sur papier doit être bien pensée de sorte à être très peu polluante et de multiples alternatives existent à cet effet.

Pour jouir d’une meilleure visibilité

Il existe aujourd’hui des médias un peu partout. Pourtant, ces derniers passent très facilement inaperçus. Par contre, de nombreux vendeurs gérant de petits commerces parviennent aisément à se faire de la clientèle en se servant uniquement de supports visuels physiques. L’avantage de supports comme les affiches par exemple, réside dans le fait que ces derniers vous aident à avoir un maximum de zones de contact avec vos prospects. Le message étant répété à plusieurs endroits, il est plus facilement compris et retenu par la cible.

Communiquer en polluant moins

Même si on en parle que très peu, la communication print est beaucoup moins polluante que celle digitale. En effet, pendant que la communication digitale nécessite de faire usage de multiples serveurs informatiques et donc d’énergie, la communication print n’exige que du papier et une main-d’œuvre humaine. De plus, les dernières évolutions dans le secteur ont favorisé la naissance de nouveaux gadgets écoresponsables : encres écologiques, papiers recyclés et supports diversifiés.

Une communication moins coûteuse

Communiquer sur des supports papier exige souvent de se focaliser sur une cible locale. Dans cette mesure, cela nécessite moins de moyens qu’une communication à l’échelle nationale ou internationale. Les dépenses les plus importantes en matière de print sont essentiellement relatives à l’achat du papier et aux impressions. Cela fait donc des supports papier, l’un des outils favoris des entreprises modestes.

Continue Reading

Entreprise

Que savoir sur le froid industriel en entreprise ?

Published

on

By

L’industrie du froid est en constante expansion. Avec les innovations technologiques, le froid industriel s’étend à tous les secteurs. Cependant, beaucoup d’entreprises restent sceptiques quant au fait de recourir aux solutions de froid dans leurs structures. Qu’est-ce que le froid industriel ? Comment fonctionne-t-il ? Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Qu’est-ce que le froid industriel ?

Aujourd’hui, le froid industriel s’intègre au sein de toutes les entreprises. À la question de savoir C’est quoi le froid industriel ? Vous devez juste retenir qu’il s’agit d’un ensemble de systèmes qui permettent de maintenir un système donné à une température inférieure à celle de l’environnement.

Comment fonctionne le froid industriel ?

Le froid est généralement obtenu grâce à un processus de transfert de calories. Pour ce faire, la méthode la plus utilisée est la compression du fluide frigorifique. Cette méthode consiste à faire passer les calories de l’état liquide à l’état gazeux, le tout, à l’aide d’un condenseur. La compression de fluide frigorifique se fait de deux manières différentes, mais la plus utilisée est la méthode par convection.

Le condenseur a pour rôle de condenser le gaz et de faciliter sa sortie par un compresseur. Ce dernier rejette alors le gaz absorbé par l’évaporateur qui est un des équipements du froid industriel. Vous disposez de plusieurs types de condenseurs, dont le condenseur à air qui est le plus utilisé.

Quant au compresseur qui est le dernier élément de ce circuit frigorifique, il a pour rôle de créer une haute pression d’une part et une basse pression d’autre part afin de favoriser la circulation du gaz au sein du circuit frigorifique. Il existe ainsi trois types de compresseurs : le compresseur hermétique, le compresseur semi-hermétique et le compresseur ouvert. Le compresseur augmente donc la pression du gaz afin que celle-ci soit propagée dans l’air soit par un climatiseur, soit par un système de ventilation ou par un autre moyen de propagation du gaz.

Pourquoi recourir au froid industriel ?

Le froid industriel est utile à de nombreux endroits. Tout d’abord, il est utile dans les bureaux grâce aux VRV à deux ou trois tubes qui y sont installés. Ces derniers ont pour rôle de préserver le confort de ceux qui y travaillent. Ensuite, il est aussi utile dans les locaux informatiques. Ils sont le plus souvent dotés d’équipements fragiles qui doivent être conservés à des températures souvent très basses ou très fortes pour assurer la sécurité des données qu’elles contiennent. Il en est de même pour les usines de production. Les laboratoires font aussi partie du lot. Le froid industriel permet de maintenir à des températures diverses et variées les différents échantillons qui y sont analysés. Pour ce faire, le froid industriel dispose de nombreux équipements adaptés à tous les domaines.

Sachez que les équipements du froid industriel utilisent en grande partie le CO2. On parle dès lors de la réfrigération écologique. Avec un faible taux de pollution de l’environnement, il est moins toxique que les autres gaz utilisés dans le froid industriel. Hormis son faible taux de compression et celui de son volume massique, il favorise aisément la production de froid industriel. Opter pour le froid industriel, c’est donc favoriser la protection de l’environnement. De plus, l’utilisation du froid industriel est très économique pour les entreprises.

Quels sont les équipements du froid industriel ?

Les équipements du froid industriel sont multiples. Vous avez donc les congélateurs, encore appelés surgélateurs qui seront très utiles dans les grandes surfaces alimentaires ou les chambres froides. Vous avez aussi le mobilier frigorifique qui comporte des bacs frigorifiques, des vitrines et des bacs réfrigérés. Le froid industriel met aussi à votre disposition des chambres froides, des climatiseurs, des évaporateurs, des condensateurs et des compresseurs d’air. Ainsi, l’industrie pharmaceutique, les cosmétiques, l’industrie commerciale, l’industrie aéronautique, l’armement, l’industrie des plastiques… Rien n’y échappe.

Où trouver des professionnels du froid industriel ?

Les professionnels du froid industriel sont le plus souvent les techniciens en froid et en climatisation ; de même que les frigoristes. Pour les trouver, le moyen le plus rapide demeure internet. Il vous suffit d’entrer le mot clé dans votre barre de recherche et les résultats s’affichent. Vous pouvez tomber sur les annonces d’entreprises spécialisées comme sur celles de particuliers. Votre choix doit être fait en fonction de plusieurs critères tels que le prix, l’expérience et surtout votre localisation géographique. Vous pouvez aussi vous renseigner dans votre entourage pour avoir les recommandations de vos proches.

En conclusion, le froid industriel est une composante indispensable au fonctionnement de toute entreprise, quelle qu’elle soit. Avec un mode de fonctionnement simple et des équipements variés, tout le monde pourra facilement trouver son compte.

Continue Reading

Entreprise

4 conseils pour économiser de l’électricité à la maison

Published

on

By

L’électricité est la forme d’énergie la plus employée partout dans le monde. Dans les maisons, les usines ou les entreprises, celle-ci joue un rôle d’alimentation essentiel. Cependant, il n’est pas rare de constater une consommation non optimale de l’électricité, tendant même au gaspillage. Pour pallier cela, découvrez dans cet article quatre conseils pour économiser de l’énergie électrique chez vous.

Modifiez vos installations

En général, la consommation d’électricité est toujours intimement liée à la nature des installations. En réalité, certains appareils sont de nature à consommer beaucoup plus d’énergie électrique que d’autres. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de bien les choisir au moment de l’achat. Cependant, si vous avez déjà commis l’erreur d’acheter sans trop faire attention, ce n’est rien de bien grave ! Il vous faudra juste en remplacer quelques-uns.

Commencez donc à traquer partout dans votre maison les appareils qui consomment le plus d’énergie électrique. La plupart du temps, ce sont des machines telles que le chauffage, le sèche-linge, le four, etc. Une fois que vous les avez découverts, investissez-vous à leur trouver des substituts moins énergivores. Vous pourrez par exemple remplacer votre pompe initiale par la pompe à chaleur Charente-Maritime. De cette manière, vous parviendrez à chauffer votre maison exactement comme il le faut, tout en faisant des économies et en restant écologique.

Revoyez votre consommation générale

Trop de gens prétendent vouloir faire des économies sur l’énergie qu’ils consomment, sans jamais être prêts à revoir leur consommation. Pourtant, cela reste la condition sine qua non pour atteindre cet objectif. Faites donc le point en ce qui concerne votre consommation énergétique. Commencez à débrancher tous les appareils qui consomment constamment de l’énergie, mais qui ne vous servent à rien du tout. Veillez à éteindre les lumières allumées inutilement. Travaillez à avoir de saines habitudes en matière de consommation. Pensez aussi à opter pour des gadgets écologiques.

Dépensez moins d’énergie à la cuisine

C’est assez dommage de constater le nombre d’utilisateurs qui consomment une quantité excessive d’électricité dans leurs cuisines. À vrai dire, dépenser autant d’énergie électrique n’est pas nécessaire. En réalité, il existe plein de tâches en cuisine que vous pouvez effectuer manuellement pour éviter de consommer trop d’électricité. Par exemple, plutôt que de faire usage d’un mixeur, vous pouvez battre vos œufs à la main en vous aidant d’un fouet. Vous pouvez éviter d’utiliser votre micro-onde pour décongeler tout le temps vos aliments surgelés. Une autre option serait de les mettre au réfrigérateur au préalable et ils décongèleront simplement.

Trouvez d’autres sources d’énergie

Se cramponner uniquement à l’énergie électrique est le meilleur moyen d’en user abusivement. Ne restez pas calqué uniquement sur cette source d’énergie. Allez plus loin en découvrant de nouvelles sources plus intéressantes et écologiques. Vous n’êtes pas obligés d’employer de l’énergie électrique pure pour toutes les tâches de la maison. Vous pouvez par exemple utiliser l’énergie solaire pour alimenter les ampoules de la maison et éventuellement des pièces comme le garage. Cela vous permettra d’économiser en moyenne 30 % sur votre consommation générale tous les ans.

Continue Reading

Copyright © 2022