Entretenir le jardin de sa maison avec une grelinette

La grelinette (fourche-bêche) est une fourche-bêche munie de trois à cinq dents pointues, incurvées et biseautées à la base et de deux manches latéraux.

L’utilisateur enfonce les dents de la bêche verticalement dans le sol devant lui. Il tire vers lui les deux manches qui passent alors de part et d’autre de son corps, ce qui a pour effet de soulever une motte de terre de la largeur de l’outil. Tout en faisant un pas en arrière, l’utilisateur fait basculer l’outil à droite et à gauche, pour diviser la motte. Il fait ensuite glisser l’outil d’un pas en arrière pour répéter le même mouvement.

 

La fourche-bêche

Le jardinier affine le travail, si nécessaire, en utilisant une houe à dents ou un râteau. Le passage de ces outils est grandement facilité par la préparation avec la grelinette.

Traduction : Le jardinier effectue le gros travail de la terre avec des outils auxquels il a accès relativement facilement. Le jardinier peut opérer avec des outils manuels et électriques, mais aussi avec un peu de muscle et d’huile de coude.

Les dents de la grelinette permettent à l’utilisateur de prendre des petits coins précis. Cela lui donne la possibilité de couper de minuscules branches d’arbres d’un pied et demi de diamètre et plus longs que son poignet. Plus important encore, la structure en forme de manche lui donne le levier nécessaire pour prendre et parer avec sa herse.

Le jardinier peut utiliser la grelinette pour creuser des tranchées, combler des trous et effectuer des réparations précises et compactes.

Une bêche écologique plutôt que des engrais chimiques

Entrer en contact avec les petits mammifères qui sèment leurs champs est tellement plus agréable – et franchement plus intéressant mentalement – que d’utiliser une explosion de pesticides pour tuer les pucerons et prier pour ne pas attraper l’anthrax induit par les pucerons. Les habitudes sont des choses que nous faisons inconsciemment au fil du temps. Nous les faisons inconsciemment lorsque la journée est terminée, et consciemment lorsque nous nous rendons au travail ou lorsque nous nous reposons.

Lorsque la grelinette me donnait l’impression d’être intelligente et occupée, et même un peu victorieuse, la première fois que je l’ai utilisée, j’ai craint de prendre cet outil pour acquis. Compte tenu de la précision avec laquelle le jardinier est capable de manipuler les petits membres et de les piétiner à l’occasion, je craignais qu’il ne la rate. Ou qu’il la souille par erreur. Ou que je le blesse en le traînant dans le champ. Je m’inquiétais de réinventer une fonction que je connais déjà, en utilisant des muscles que je n’ai pas exercés depuis des mois.

J’ai probablement imaginé l’automaticité de ma fonction. Ou le flux profond et automatique des pensées qui arrêtent mon esprit à mi-chemin du processus laborieux qui consiste à orner le sol.Les limes sont de petites pierres dont la finesse est graduée, la plus fine étant plus grande. Elles sont utilisées principalement dans la culture des herbes et comme accidents de mouvements tectoniques favorables ou défavorables.

On utilise les dabs directement sur la plante ou on les enfonce dans le sol pour empêcher les parasites d’infester une culture particulière.

Il existe de nombreux mouvements et combinaisons de ce type. Nous avons déjà parlé de la grelinette 3 dents comme parfait pour le travail de petites parcelles, mais méditons sur la nature de ces diamants de précision.

Ernst Bloch a décrit de façon mémorable le dactyle ci-dessous comme ayant l’apparence de “minuscules dieux en guerre contre les esprits du monde”. Le dactyle est considéré comme ayant la fonction principale de la lumière, étant l’élément qui permet aux philosophes de voir et d’entendre. Il semble y avoir une relation entre le dactyle et le quartz. Le quartz est le minéral magique.

Chaque dactyle est ainsi caractérisé par sa vertu unique. Prendre un couteau, soulever une tranche de verre épais, plier un fil à plomb, tester un équilibre statique, toute petite tâche demande de la concentration et est pratiquée complètement en maintenant cet équilibre.

Les différents dactyles préparent à des tâches différentes et à des forces opposées.

Par exemple, les plaques ondulantes sont égales au mouvement du dactyle dont le plus long pommeau est dirigé vers le haut. Le deuxième pommeau est plié vers le sol lorsqu’il est sur le point de tomber, car il est simplement une extension du premier.

Cette série de tiraillements permet, entre autres, de préparer des surfaces irrégulières, des cuisines et des jardins.

Les jardins médiévaux comportaient plusieurs niveaux qui entraînaient les doigts à franchir des obstacles, à naviguer dans des espaces étroits et à monter des escaliers. Les scientifiques tentent de répéter ce processus dans les laboratoires modernes en gravitant vers la construction de gimplaks.

De même, les Chinois du Moyen Âge ont maîtrisé un certain nombre de contorsions après le mouvement du bianzu ou bâton qui plie doucement le pot rond.

Le geste que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de gimplak peut être retracé jusqu’aux racines du dactyle. La canne, avec son application mécanique et chirurgicale, pratiquait un nombre vertigineux de gestes, se déplaçant à la fois verticalement et horizontalement sur l’échelle du bianzu. Applications modernes

Aujourd’hui, s’il n’existe pas de catégorisation exacte des applications, les touches ont une relation très précise. Elles ne diffèrent que par le nombre de dents nécessaires pour effectuer chaque mouvement, les courbures des touches et les interrupteurs qu’elles utilisent. Par exemple, la nature de l’insert est très différente.

La grelinette est beaucoup plus efficace pour déterrer les racines et les mauvaises herbes qu’une pioche et un treillis seuls. Elle peut démonter et réarranger les racines d’arbres qui se sont étendues hors de leur place, couper des arbres adultes, soulever de gros rochers, enlever de la terre et diviser le sol à la base ou même courber de larges rues. Il peut également favoriser la croissance des légumes en interagissant avec le sol et en augmentant la teneur en nutriments de la zone des racines. Une autre façon de bien entretenir sa maison et le choix consent cieux des chaises en velours.

Author: Damien