Quelques conseils à connaître sur la nourriture d’un chaton non sevré

L’alimentation d’un chaton non sevré ne s’improvise pas, un chaton nouveau-né est encore très fragile et vulnérable. Vu sa fragilité, une mauvaise alimentation pourrait facilement le rendre malade, et même le tuer. Cependant, nourrir un chaton non sevré n’est pas tellement difficile, avec les bonnes instructions, vous pouvez y arriver sans problème.

Quel lait choisir pour un chaton non sevré ?

Le lait maternisé

Comme pour les nouveaux nés humains, le lait maternel est le premier aliment des chatons nouveau-nés. Ils doivent en consommer dès sa naissance jusqu’à ses deux mois. Si le chaton ne mange pas du lait maternisé en quantité et en qualité, il risque de se déshydrater ou de s’affaiblir.

Si malheureusement, votre chaton n’a plus de mère pour l’allaiter, vous devez lui donner du lait maternisé spécial pour chaton que vous trouverez chez le vétérinaire. Ne lui donnez jamais du lait de vache, le chaton ne supporte pas ce lait même après le sevrage. Cela risque de provoquer des diarrhées, puis une déshydratation pour finir à son décès.

Le lait “provisoire” d’urgence

Au cas où vous ne trouviez pas de lait maternisé spécial pour chaton parce que les cabinets vétérinaires sont fermés, il y existe une solution d’urgence. Dans ces cas d’urgence, vous pouvez préparer un mélange de lait vous-même, cette préparation s’appelle « le lait provisoire ».

Pour cette préparation, mélangez : 600 ml de lait de vache entier avec 200 g de crème fraîche avec 12 % de matière grasse et 1 jaune d’œuf. Ce mélange d’urgences est plus adapté à ses besoins nutritionnels, vous pouvez nourrir votre jeune minet pendant 24 heures avec ce mélange.

Quelle est la quantité de lait idéale pour un chaton non sevré ?

Quand le jeune chaton s’agite et miaule beaucoup, cela signifie qu’il a faim ou froid. Un chaton non sevré a besoin d’un rythme alimentaire régulier et correct pour bien grandir. Jusqu’à ce que son sevrage soit terminé, la quantité de lait varie au fil de temps pour répondre aux besoins grandissants de son organisme en pleine croissance.

Pendant les 4 premières semaines, c’est-à-dire les semaines avant le sevrage, les quantités de lait sont les suivantes :

1ère semaine : 13 ml par jour
2ème semaine : 17 ml par jour
3ème semaine : 20 ml par jour
4ème semaine : 22 ml par jour

Quel est le nombre de repas que doit prendre un chaton non sevré ?

Le nombre de repas à prendre par jour dépend de l’âge du jeune chaton et du type de lait utilisé. Mais en général, voici les nombres de repas à donner aux chatons non sevrés :

1ère semaine : 8 repas par jour
2ème semaine : 6 repas par jour
3ème semaine : 5 repas par jour
4ème semaine et jusqu’au sevrage : 4 repas par jour

Il vous faudra répartir ces repas à intervalles réguliers dans une journée, les repas de nuits peuvent être un peu plus espacés.

Nourrir un chaton nouveau-né non sevré est une grande responsabilité, c’est un grand défi à relever. Avec ces précieuses informations, vous pouvez sans problème relever ce défi et réussir à nourrir convenablement votre petit minou. Désormais, vous n’avez pas à paniquer ou à avoir peur à propos de l’alimentation de votre chaton non sevré. Et si vous désirez en savoir un peu plus, vous pouvez vous rendre ici.

Author: Damien