Connect with us

Animaux

Comment prendre soin de son chien ?

Published

on

chien

Tout comme les humains, les animaux de compagnie ont un sentiment aussi. Ils ont besoin d’être rassurés par leurs maîtres qu’ils les aiment. En échange, les chiens (et les chats aussi) rendent souvent leur amour par différents gestes d’amour. Ceux-ci peuvent inclure des ronronnements doux, des léchages ainsi que des contacts corporels comme se frotter la tête, etc. Avoir un animal de compagnie fait du bien, mais cela implique également de nombreuses responsabilités : se soucier de son bien-être, s’assurer qu’il est soigné correctement pour rester en bonne santé, le nourrir, etc.

Ne pas négliger son bien-être

Le soin est une responsabilité vitale de la possession d’animaux de compagnie. Cela demande beaucoup de persévérance et c’est un moyen de lui montrer qu’il est important pour vous. Pour les animaux à quatre pattes comme les chats et les chiens, le premier soin que vous pouvez lui offrir, c’est l’hygiène parfaite. Donnez-lui des bains réguliers parce que le bain joue un rôle important autant pour la santé des humains que pour celle des animaux. Choisissez le meilleur shampoing et assurez-vous qu’ils sont propres en toute occasion. Ensuite, vérifiez leurs pattes et leurs oreilles et coupez leurs griffes si besoin.

Les nourrir avec des produits naturels

Afin de les nourrir correctement, achetez des aliments spécialement conçus pour les animaux de compagnie. Et le plus important, c’est d’opter pour une alimentation naturelle et bio. Et après chaque repas, lavez complètement la gamelle ou l’écuelle avec de l’eau et du savon, puis rincez avec de l’eau bouillante. Afin d’éliminer tout type de maladie chronique de façon naturelle, vous pouvez acheter des compléments alimentaires chiens. Selon le problème de votre chien (pelage, stress, etc.), les compléments alimentaires se présentent sous différentes formes : poudre, comprimé, liquide ou crème.

Éliminer les puces

Il est assez courant que les animaux domestiques, en particulier les chiens, possèdent des puces. Leurs morsures sont irritantes et ennuyeuses, ce qui rend les animaux mal à l’aise lorsque le grattage se transforme en éruptions cutanées. Les puces sont à l’origine de divers autres problèmes cutanés nocifs et lourds comme les réactions allergiques ou l’eczéma. En conséquence, pour prendre soin de votre chien, vous devez penser à éliminer les puces. Étant donné que la santé vient après le bien-être, effectuer un contrôle de santé régulier chez le vétérinaire est aussi nécessaire pour s’assurer que votre ami à quatre pattes a une bonne santé.

Une bonne hygiène dentaire

L’hygiène dentaire est un autre élément essentiel. La plupart des animaux de compagnie canins doivent conserver une routine de soins dentaires appropriée. Un professionnel peut vous démontrer la bonne façon de brosser les dents des chiens. Cela peut prévenir les maladies des gencives ou tout autre problème de santé associé à une mauvaise hygiène dentaire, en savoir plus.

Éloigner les produits nocifs

Les produits tels que les détergents, les nettoyants, les engrais et les pesticides doivent être bien rangés. Ceux-ci contiennent des produits chimiques qui peuvent être mortels ou toxiques pour les chiens et ne peuvent pas être à leur portée. C’est vraiment une façon différente d’exercer des soins appropriés pour animaux de compagnie.

Consultez ce site pour découvrir d’autres actualités concernant les animaux. Si vous souhaitez passer à d’autres sujets, visitez ce blog.

Continue Reading

Animaux

Quelques conseils à connaître sur la nourriture d’un chaton non sevré

Published

on

By

L’alimentation d’un chaton non sevré ne s’improvise pas, un chaton nouveau-né est encore très fragile et vulnérable. Vu sa fragilité, une mauvaise alimentation pourrait facilement le rendre malade, et même le tuer. Cependant, nourrir un chaton non sevré n’est pas tellement difficile, avec les bonnes instructions, vous pouvez y arriver sans problème.

Quel lait choisir pour un chaton non sevré ?

Le lait maternisé

Comme pour les nouveaux nés humains, le lait maternel est le premier aliment des chatons nouveau-nés. Ils doivent en consommer dès sa naissance jusqu’à ses deux mois. Si le chaton ne mange pas du lait maternisé en quantité et en qualité, il risque de se déshydrater ou de s’affaiblir.

Si malheureusement, votre chaton n’a plus de mère pour l’allaiter, vous devez lui donner du lait maternisé spécial pour chaton que vous trouverez chez le vétérinaire. Ne lui donnez jamais du lait de vache, le chaton ne supporte pas ce lait même après le sevrage. Cela risque de provoquer des diarrhées, puis une déshydratation pour finir à son décès.

Le lait « provisoire » d’urgence

Au cas où vous ne trouviez pas de lait maternisé spécial pour chaton parce que les cabinets vétérinaires sont fermés, il y existe une solution d’urgence. Dans ces cas d’urgence, vous pouvez préparer un mélange de lait vous-même, cette préparation s’appelle « le lait provisoire ».

Pour cette préparation, mélangez : 600 ml de lait de vache entier avec 200 g de crème fraîche avec 12 % de matière grasse et 1 jaune d’œuf. Ce mélange d’urgences est plus adapté à ses besoins nutritionnels, vous pouvez nourrir votre jeune minet pendant 24 heures avec ce mélange.

Quelle est la quantité de lait idéale pour un chaton non sevré ?

Quand le jeune chaton s’agite et miaule beaucoup, cela signifie qu’il a faim ou froid. Un chaton non sevré a besoin d’un rythme alimentaire régulier et correct pour bien grandir. Jusqu’à ce que son sevrage soit terminé, la quantité de lait varie au fil de temps pour répondre aux besoins grandissants de son organisme en pleine croissance.

Pendant les 4 premières semaines, c’est-à-dire les semaines avant le sevrage, les quantités de lait sont les suivantes :

1ère semaine : 13 ml par jour
2ème semaine : 17 ml par jour
3ème semaine : 20 ml par jour
4ème semaine : 22 ml par jour

Quel est le nombre de repas que doit prendre un chaton non sevré ?

Le nombre de repas à prendre par jour dépend de l’âge du jeune chaton et du type de lait utilisé. Mais en général, voici les nombres de repas à donner aux chatons non sevrés :

1ère semaine : 8 repas par jour
2ème semaine : 6 repas par jour
3ème semaine : 5 repas par jour
4ème semaine et jusqu’au sevrage : 4 repas par jour

Il vous faudra répartir ces repas à intervalles réguliers dans une journée, les repas de nuits peuvent être un peu plus espacés.

Nourrir un chaton nouveau-né non sevré est une grande responsabilité, c’est un grand défi à relever. Avec ces précieuses informations, vous pouvez sans problème relever ce défi et réussir à nourrir convenablement votre petit minou. Désormais, vous n’avez pas à paniquer ou à avoir peur à propos de l’alimentation de votre chaton non sevré. Et si vous désirez en savoir un peu plus, vous pouvez vous rendre ici.

Continue Reading

Copyright © 2022