Connect with us

Divers

Auto-entrepreneur : ce qu’il faut savoir sur les droits à la retraite

Published

on

Encore appelé micro-entrepreneur, l’autoentrepreneur est ce travailleur indépendant qui exerce une activité professionnelle (à titre principal ou complémentaire) lui permettant de réaliser un chiffre d’affaires.

Le micro-entrepreneur est soumis à un régime fiscal et social simplifié et bénéficie d’une réduction de ses charges sociales. En dépit de la simplicité de son régime social, l’autoentrepreneur bénéficie des droits à la retraite au même titre qu’un salarié. Nous vous donnons plus de détails dans cet article.

L’autoentrepreneur et son affiliation à une caisse de retraite

Pour bénéficier de ses droits à la retraite, l’autoentrepreneur doit d’abord connaître l’organisme auquel il est rattaché. Cela lui permettra également de savoir le taux de calcul de sa pension de retraite.

En fonction de son activité, le micro-entrepreneur est automatiquement affilié à une caisse de retraite au moment de l’immatriculation de son entreprise. Il bénéficiera de ses droits à la retraite auprès de la caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse (CIPAV), s’il exerce une profession libérale réglementée. Il s’agit notamment de :

  • de l’architecture ;
  • la psychologie ;
  • la géométrie-expertise, etc.

Dans le cas où il exerce le commerce, l’artisanat ou une profession libérale non réglementée, l’autoentrepreneur est affilié à la sécurité sociale des indépendants (SSI). Il s’agit de l’assurance retraite du régime général. Pour en savoir plus sur la retraite de l’autoentrepreneur, vous pouvez également consulter ce blog.

Le mode de fonctionnement de la retraite autoentrepreneur

L’autoentrepreneur s’acquitte de ses obligations sociales à l’URSSAF lors de la déclaration mensuelle ou trimestrielle du montant de son chiffre d’affaires. Un taux est donc appliqué sur ce montant pour déterminer les cotisations à verser. Il s’agit entre autres de :

  • l’assurance vieillesse ;
  • l’assurance maladie ;
  • l’assurance maternité ;
  • l’assurance invalidité, etc.

L’ensemble de ces cotisations représente le forfait social. L’URSSAF s’occupe ensuite de la redistribution de cette somme aux organismes sociaux auxquels est rattaché l’autoentrepreneur.

L’organisme social de retraite recevra donc une partie de ces cotisations. Cela permettra au micro-entrepreneur de bénéficier de sa pension de retraite de base et de sa complémentaire retraite.

La validation des trimestres pour bénéficier des droits à la retraite

Pour obtenir ses droits à la retraite, l’autoentrepreneur doit valider 4 trimestres par an au maximum. Toutefois, il doit avant tout réaliser un chiffre d’affaires annuel minimum et le déclarer.

C’est en fonction de celui-ci qu’il pourra calculer le montant des cotisations sociales à verser auprès de son organisme de retraite. Ce dernier va vérifier si l’autoentrepreneur a atteint le seuil minimum de chiffre d’affaires déclaré pour valider ses trimestres d’assurance vieillesse.

Ce seuil dépend de l’activité exercée par le micro-entrepreneur. Cependant, les règles de validation varient en fonction de la caisse de retraite. Dans tous les cas, les montants minimaux de chiffre d’affaires déclaré sont compris entre 2000 € et 21 000 €.

L’âge de départ à la retraite pour mieux bénéficier de ses droits

L’autoentrepreneur et les salariés remplissent généralement les mêmes conditions d’âge pour partir en retraite et bénéficier de leurs droits. L’âge minimum est de 62 ans, même si tous les trimestres sont validés plus tôt.

Entre 62 ans et 67 ans, l’autoentrepreneur pourra percevoir une pension de retraite en fonction du nombre de trimestres validé. S’il réussit à tout valider, sa pension sera complète (avec un taux de 50 %). Dans le cas contraire, cette dernière sera diminuée. Mais, l’autoentrepreneur a la possibilité de poursuivre son travail afin de compléter le nombre de trimestres restant.

Après l’âge de 67 ans, les conditions de validation ne sont plus appliquées. L’autoentrepreneur pourra donc bénéficier de sa pension de retraite complète sans avoir atteint le nombre de trimestres nécessaire.

Le droit à une retraite complémentaire pour augmenter la pension de retraite

Les autoentrepreneurs affiliés à la SSI peuvent bénéficier d’une rente ou d’un capital supplémentaire lors de la liquidation de leur retraite. À cet effet, ils ont la possibilité de souscrire à une assurance vie ou à un plan d’épargne retraite. De toute évidence, cela leur permettra d’augmenter leur pension de retraite de base.

À l’instar de la retraite de base, la retraite complémentaire se calcule en fonction des cotisations versées auprès de la caisse de retraite. Lorsque l’autoentrepreneur a dépassé l’âge de 67 ans ou a validé tous ses trimestres, il bénéficie de la totalité de sa retraite complémentaire. Celle-ci sera décotée dans le cas contraire.

Voilà ce qu’il faut savoir sur les droits à la retraite des autoentrepreneurs ! N’hésitez pas à contacter un professionnel pour vous conseiller et vous aider à mieux préparer votre retraite.

Continue Reading

Divers

10 astuces pour optimiser l’espace de votre cuisine et la garder bien rangée

Published

on

By

optimiser l'espace de cuisine

La cuisine est le cœur de la maison, un lieu où la créativité culinaire s’épanouit et où les repas sont partagés en famille et entre amis. Mais une cuisine désorganisée peut vite devenir un cauchemar, rendant difficile la préparation des repas et l’accès aux ustensiles nécessaires. Heureusement, avec quelques astuces simples, il est possible d’optimiser l’espace de votre cuisine et de la garder bien rangée. Dans cet article, nous vous présentons 10 conseils pratiques pour y parvenir.

1. Utilisez des contenants de rangement ajustables

Les organiseurs de tiroirs sont des alliés précieux dans la quête d’une cuisine bien rangée. Optez pour des contenants ajustables qui s’adaptent à la taille de vos tiroirs, vous permettant ainsi de maximiser l’espace disponible et d’organiser efficacement vos ustensiles de cuisine.

2. Triez et débarrassez-vous du superflu

Avant de penser à l’organisation, commencez par faire un tri dans vos ustensiles, vaisselle et appareils électroménagers. Débarrassez-vous des objets inutiles, cassés ou que vous n’utilisez plus. Cela libérera de l’espace et rendra l’organisation plus facile.

3. Profitez des espaces verticaux

Ne sous-estimez pas les espaces verticaux dans votre cuisine. Installez des étagères murales pour ranger vos ustensiles, pots à épices et autres accessoires. Cela libérera de l’espace sur vos plans de travail et dans vos placards.

4. Optez pour des solutions de rangement modulables

Les meubles modulables sont parfaits pour les petites cuisines. Choisissez des étagères et des rangements ajustables qui peuvent être configurés selon vos besoins, offrant ainsi une solution flexible et adaptable à l’évolution de vos besoins en rangement.

5. Utilisez des paniers et des boîtes de rangement

Les paniers et les boîtes de rangement sont des outils indispensables pour organiser les petits objets dans vos placards et tiroirs. Utilisez-les pour regrouper les articles similaires et faciliter leur accès.

6. Profitez de l’arrière des portes

Les portes de placard sont souvent négligées, mais elles offrent un espace de rangement supplémentaire très précieux. Installez des crochets ou des porte-ustensiles à l’arrière des portes pour y suspendre des torchons, des ustensiles de cuisine ou même des planches à découper.

7. Investissez dans des accessoires de rangement spécialisés

Il existe une multitude d’accessoires de rangement spécialisés conçus pour optimiser chaque centimètre de votre cuisine. Des range-couverts aux porte-casseroles en passant par les porte-ustensiles, investir dans ces accessoires peut faire toute la différence en termes d’organisation.

8. Adoptez une politique de rangement au fur et à mesure

Pour maintenir une cuisine bien rangée, adoptez une politique de rangement au fur et à mesure. Nettoyez et rangez les ustensiles dès que vous avez fini de les utiliser, et encouragez les membres de votre famille à faire de même. Cela vous évitera l’accumulation de désordre et vous permettra de profiter d’une cuisine toujours impeccable.

9. Créez des zones de rangement dédiées

Organisez votre cuisine en créant des zones de rangement dédiées pour chaque type d’objet. Par exemple, créez une zone spécifique pour les épices, une autre pour les ustensiles de cuisson, et une troisième pour la vaisselle. Cela vous aidera à trouver rapidement ce dont vous avez besoin et à maintenir l’ordre plus facilement.

10. Faites preuve de créativité

Enfin, n’hésitez pas à faire preuve de créativité dans l’organisation de votre cuisine. Pensez à des solutions sur mesure en fonction de vos besoins spécifiques et de la configuration de votre espace. Que ce soit en recyclant des objets du quotidien ou en optant pour des solutions DIY, l’important est de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

En suivant ces 10 astuces simples mais efficaces, vous serez en mesure d’optimiser l’espace de votre cuisine et de maintenir un rangement impeccable au quotidien. En investissant dans des organiseurs de tiroirs et en faisant preuve de créativité dans l’organisation de votre espace, vous transformerez votre cuisine en un lieu fonctionnel et agréable où la préparation des repas deviendra un plaisir.

Continue Reading

Divers

Soins dentaires : Roumanie vs France, un comparatif économique pertinent

Published

on

By

Prendre soin de sa santé bucco-dentaire est essentiel pour le bien-être général. Cependant, les coûts des soins dentaires peuvent varier considérablement d’un pays à l’autre. Si vous envisagez de vous faire soigner les dents en Europe, la Roumanie et la France sont deux options populaires, chacune avec ses propres avantages et inconvénients économiques.

(suite…)

Continue Reading

Divers

Pourquoi le paddle gonflable gagne-t-il en popularité ?

Published

on

By

Les activités nautiques gagnent en popularité en raison de leur capacité à allier exercice physique et détente en milieu naturel. Le paddle, en particulier, se démarque comme une activité accessible qui offre des avantages significatifs pour les personnes de tous âges. Pratiquer le paddle aide à améliorer l’équilibre et la coordination, des compétences essentielles pour cette discipline. De plus, le paddle est un excellent moyen de renforcer la force musculaire, notamment celle du tronc, des bras et des jambes. En parallèle, il permet de profiter de la sérénité des plans d’eau, offrant une expérience apaisante qui contraste avec le rythme souvent effréné du quotidien.

(suite…)

Continue Reading

Copyright © 2022