Connect with us

Divers

4 choses à savoir sur la formation des membres du CSE

Published

on

Au sein d’une entreprise, le personnel est représenté par les membres du Comité social et économique (CSE). Ces derniers sont investis d’une mission de représentation des salariés auprès de l’employeur. Le CSE a aussi en charge la protection de la sécurité et de la santé des salariés au travail. Toutefois, pour remplir efficacement leurs fonctions, les membres du CSE doivent suivre impérativement une formation. Voici 4 choses à savoir sur la formation CSE des élus.

L’importance d’une formation des membres du CSE

Dans une entreprise, le CSE possède d’importantes missions et c’est la raison pour laquelle les membres du CSE doivent suivre une formation. En effet, étant les représentants des salariés auprès de l’employeur, ils doivent veiller à la protection de la santé et de la sécurité des salariés, mais aussi au respect des lois en matière de condition de travail.

Toutefois, l’on constate dans la pratique que les nouveaux membres élus n’ont pas une connaissance profonde de ces différents sujets. Une formationCSE devient donc importante pour leur permettre de parfaire leurs connaissances sur le fonctionnement du comité.

Les types de formations du CSE

Pour les membres élus du CSE, il existe deux types de formation obligatoire qui leur sont destinés.

La formation économique et financière

Dès que l’entreprise compte plus de 50 salariés, les membres élus doivent bénéficier d’une formation économique du CSE. L’objectif de cette formation est de leur permettre de :

  • Comprendre les enjeux et le fonctionnement du CSE ;
  • Aborder les principes de base de la comptabilité.

La formation santé, sécurité et conditions de travail (SSCT)

Cette formation doit être suivie par tous les membres élus d’un CSE. Il s’agit d’une formation obligatoire, peu importe la taille de l’entreprise, et qui permet aux membres élus du CSE d’être en mesure de :

  • Déceler et mesurer les risques professionnels ;
  • Analyser et améliorer les conditions de travail ;
  • Comprendre les conditions d’exercice du droit d’alerte du CSE.

Outre les formations obligatoires, il est aussi possible de suivre des formations facultatives comme la formation référent harcèlement ou la formation trésorier du CSE.

La durée d’une formation CSE

Pour déterminer la durée d’une formation santé et sécurité du CSE, il faudra prendre en compte la taille de l’entreprise. Selon le code de travail, la durée de la formation SSCT est de :

  • 3 jours pour les entreprises de moins de 300 salariés ;
  • 5 jours pour les entreprises de plus de 300 salariés.

Les membres élus du CSE ont la possibilité de suivre ces formations en groupe ou individuellement.

Le financement de la formation du CSE

Le financement de la formation du CSE dépend du type de formation. En ce qui concerne la formation SSCT, elle est entièrement financée par l’employeur, dans la limite de certains montants. Le temps imparti pour faire la formation sera rémunéré comme un temps de travail et ne sera pas déduit des heures de délégation du CSE. Les frais de formations prennent en compte :

  • Les frais de déplacement ;
  • Les frais d’hébergement ;
  • Les frais de repas ;
  • Les frais de rémunération des organismes de formation.

S’agissant de la formation économique, le temps imparti sera pris sur le temps de travail et la rémunération sera faite en conséquence. Ainsi, durant toute la durée de la formation économique, le membre titulaire ne subit donc aucune perte de salaire. Toutefois, c’est le comité qui prend en charge le financement de cette formation qui comprend : les frais d’inscription, les frais de formation et les frais éventuels liés aux déplacements, à l’hébergement, alimentation, etc. Parfois, le financement est assumé à la fois par l’entreprise et par le comité.

Continue Reading

Divers

De quels mobiliers avez-vous besoin pour bien aménager la chambre de votre enfant ?

Published

on

By

La chambre de votre enfant doit être un véritable cocon dans lequel il peut s’amuser, se reposer et même travailler. Pour cela, vous devez doter son espace intérieur du mobilier nécessaire pour ses différentes activités. En dehors de l’aspect pratique des meubles, veuillez faire des choix qui permettent également de sublimer sa décoration intérieure. Dans ce billet, découvrez les mobiliers dont vous avez besoin pour bien aménager la chambre de votre enfant.

Choisir des mobiliers adaptés à son âge

Le choix des mobiliers pour aménager une chambre d’enfant dépend avant tout de son âge. Lors de ses premières années de vie, vous pouvez vous contenter du strict minimum dont il a besoin. En général, une table à langer, une commode et un lit suffisent. Toutefois, veuillez opter pour un lit à barreaux conforme aux normes françaises (NF) si votre enfant n’a pas encore 2 ans, avec un matelas ferme pour un maximum de confort et de sécurité.

À partir de deux ans, vous pouvez opter pour un lit évolutif pratique dont on peut enlever les barreaux en fonction du développement de l’enfant. Vous pouvez visiter le site pour voir différents modèles de lit qui sublimeront sans aucun doute la décoration de votre intérieur.

La table à langer, un indispensable dans l’aménagement de la chambre enfant

Constituée d’une structure en bois avec rangements et d’un coussin, la table à langer est un meuble indispensable pour les soins du bébé. Assurez-vous qu’il soit assez confortable pour l’enfant et pour vous. Ceci, en optant pour une table ergonomique qui vous permet de vous occuper de l’enfant sans trop vous abaisser. Par ailleurs, il est conseillé de disposer cette table dans un coin, et de préférence, dans un espace bien éclairé pour des raisons de sécurité.

La commode pour ranger les vêtements de l’enfant et le fauteuil

Vous n’aurez pas besoin d’investir dans une armoire pour ranger les vêtements de votre bout de chou. Pour cela, il suffit de faire le choix d’une commode. Par ailleurs, il est conseillé de séparer les habits adaptés aux différentes saisons pour vous faciliter le choix au moment venu pour habiller votre enfant.

Aussi, pensez à installer un fauteuil à côté du lit de votre enfant, car ce dernier vous servira énormément pour le temps que vous aurez à passer dans sa chambre pour le consoler ou pour le bercer. Privilégiez un fauteuil confortable de bonne qualité pour pouvoir lui donner le biberon en toute sérénité. En outre, vous pouvez également installer dans sa pièce un coffre à jouets design duquel vous pourrez rapidement lui prendre un de ses jouets préférés.

Les autres meubles utiles dans une chambre d’enfant

En dehors des mobiliers indispensables, vous pouvez ajouter certains meubles comme une petite penderie, un tapis ou des meubles de rangement pour plus de confort et d’esthétique. Le tapis est très utile pour protéger votre enfant, notamment ses genoux, s’il se déplace déjà à quatre pattes. Quant à la penderie, vous pouvez l’installer si la commode ne suffit pas pour contenir les vêtements de votre enfant. Enfin, des accessoires de rangement tels que les étagères peuvent également être installés contre les murs pour donner une touche esthétique supplémentaire à votre décoration intérieure.

Continue Reading

Divers

Quelles sont les compétences pour être un graphiste mobile 

Published

on

By

Vous êtes un designer débutant ou même un pro qui recherche la perfection dans son domaine ? Que vous soyez en déplacement ou posé à un endroit, vous avez dorénavant l’opportunité de satisfaire votre clientèle.

À l’ère du numérique, il vous faut marcher au même rythme que celui de l’essor technologique. Que faut-il faire pour devenir un designer mobile ?

Qu’est-ce qu’un designer mobile ?

Un designer mobile n’est rien d’autre qu’un graphiste qui réalise ses créations sur un smartphone à l’aide des applications ou des sites internet. Il est désormais plus simple de commander un grand nombre de flyers pas cher en ligne. Le graphisme est une représentation, un art visuel tel que la peinture ou le dessin.

En effet, il s’agit d’une discipline digitale qui a pour objectif de venir en aide aux entreprises, aux microentreprises, aux particuliers, etc. Ceci, afin d’étendre leur identité aux yeux du monde à travers les réseaux sociaux ou internet. Le terme employé de ce fait est le Branding (image de marque).

Quelles sont les compétences d’un graphiste sur smartphone ?

Un graphiste mobile doit avoir les mêmes compétences qu’un graphiste ordinaire en matière de création visuelle. Les compétences définissant un designer mobile sont : une créativité poussée, une bonne aptitude à s’adapter à tout imprévu, et des connaissances particulières.

En dehors de ces trois dernières, il doit être capable de représenter des créations visuelles telles que les logos, les affiches, les bannières, les flyers, etc. Mais encore, il doit connaître et maîtriser les applications et sites de graphisme que lui attribue sa mobilité.

 

Quelles sont les applications que doit maîtriser un designer mobile ?

En graphisme, il existe une panoplie d’applications et de plateformes en ligne permettant d’exercer votre activité. Les applis et les plateformes les plus adaptées pour un designer mobile en 2022 sont : pixellab, canva, photopea, ps touch etc. L’appli canva est la plus utilisée dans le domaine du graphisme.

Certains de ces outils ne requièrent pas nécessairement une connexion internet pour leur utilisation. Il suffit juste de les installer sur votre smartphone et d’y travailler directement en prenant soin d’enregistrer vos projets avant de passer à autre chose.

Pixellab

Pixellab est une application entièrement gratuite et utilisable sans données mobiles. La version de cette application n’est pas encore disponible pour les ordinateurs portables et iPhone. Vraiment très simple et agréable à manier sur smartphone, vous ne vous sentirez que plus à l’aise.

Canva

La plus célèbre application de graphisme en ligne, canva dispose d’une bibliothèque remplie de design qui vous favorise l’initiation et la conception d’une idée. Il vous faut une connexion internet pour avoir accès à certaines fonctionnalités de cette application.

Photopea

Sortie en 2021, photopea a ravi plus d’un graphiste y compris les graphistes ordinaires. Ayant pratiquement la même interface que celui du logiciel Photoshop, photopea consomme peu de données mobiles. Il s’agit en fait d’un site web.

PS touch

PS touch est une application Android dotée de certaines fonctionnalités amusantes du logiciel Photoshop. Il ne permet pas de réaliser des logos ou des affiches, mais plutôt des traitements, des retouches de photo et des montages.

Continue Reading

Divers

4 étapes essentielles pour bien rénover sa toiture 

Published

on

By

La toiture de la maison vous protège des intempéries et contribue à la performance énergétique lorsqu’elle est bien isolée. Elle donne une touche esthétique à votre maison et sa rénovation périodique s’avère indispensable pour plusieurs raisons. Votre toiture doit répondre à certaines obligations de qualité. Dans le cas contraire, vous devez procéder à sa rénovation. Pour ce faire, nous parcourons dans cet article quelques étapes essentielles à suivre.

1. Appeler un professionnel pour la rénovation d’une toiture

L’élaboration d’un projet de rénovation de toiture doit prendre en compte l’intervention de professionnels couvreurs. Ces derniers maîtrisent non seulement les types de toitures, mais aussi les techniques à utiliser pour leur réfection ou leur remplacement. Vous devez faire appel à un couvreur professionnel afin de garantir une bonne rénovation à votre toiture. Vous pouvez entrer en contact avec un spécialiste en la matière sur internet comme c’est le cas sur cette page : couvreur clamart.
En effet, le couvreur professionnel va procéder avant tout à un diagnostic intégral de votre toiture afin de détecter ses insuffisances, ses défauts et les endroits à réparer. Cette intervention est assortie généralement d’un devis pour que vous ayez une idée claire sur le coût global de la rénovation.

2. Choisir les matériaux de qualité pour la rénovation

Pour donner peau neuve à la toiture de votre maison ou de tout autre local, vous devez rechercher une qualité supérieure de matériaux. Le choix des produits de qualité garantit sans aucun doute la réussite de vos travaux de rénovation. Pour bien choisir les types de couvertures pour votre maison, vous devez prendre en compte le climat de la région ou de la zone de situation du local.
L’accompagnement d’un professionnel reste capital dans cet exercice. Selon votre climat, les couvreurs vous recommanderont des tuiles rondes ou des toitures photovoltaïques. Ces matériaux doivent afficher une bonne durabilité, une étanchéité et une résistance hors pair.

3. Respecter les étapes de la rénovation

Même si c’est leur travail habituel, vous devez réclamer des couvreurs le respect des étapes primordiales pour la rénovation. D’abord, ils doivent nettoyer toute la toiture pour éliminer les mousses, les champignons et toutes formes de déchets qui portent atteinte à la durabilité des matériaux.
Ensuite, ils doivent extraire tous les éléments de couverture pour que la charpente soit totalement dépourvue. La réfection se poursuit enfin avec l’installation des éléments d’isolation et d’étanchéité. Ces étapes importantes sont couronnées par l’installation des toitures, des points de scellement et du système d’évacuation des eaux de pluie.

4. Réussir l’isolation de la toiture pendant la rénovation

La réfection d’une toiture ne consiste pas seulement à remplacer les matériaux usés. C’est aussi le moment ultime pour réviser l’isolation thermique de la toiture. C’est un moyen efficace pour éviter les déperditions thermiques en vue d’une bonne performance énergétique.
Pour renforcer l’isolation antérieure, les couvreurs doivent installer des panneaux multicouches. Si vous voulez rester dans une démarche esthétique, vous pouvez choisir les tuiles en terre cuite et les ardoises. Ces matériaux offrent une bonne durabilité et contribuent à une isolation thermique efficace et économique. La réfection et l’isolation de votre toiture donnent lieu à des primes offertes par l’État pour amoindrir vos dépenses.

Continue Reading

Copyright © 2022