Connect with us

Maison

Questions sur la reconstruction mammaire après une mastectomie

Published

on

Le diagnostic de cancer du sein est de plus en plus fréquent chez les femmes américaines, et nombre d’entre elles doivent subir une mastectomie, c’est-à-dire l’ablation du ou des seins. Toutefois, la chirurgie du cancer du sein s’est considérablement améliorée au fil du temps et les femmes ont désormais la possibilité de se faire reconstruire les seins par la suite.

Le Dr Emese Kalnoki-Kis, de Concord Plastic Surgery, évoque l’histoire du cancer du sein et de ses traitements, ainsi que les améliorations récentes des procédures et les progrès de la reconstruction.

Comment le traitement chirurgical du cancer du sein s’est-il amélioré au fil du temps ?

La première mention du cancer du sein a été découverte dans un ancien texte égyptien connu sous le nom de papyrus Edwin Smith, qui date d’environ 2600 avant notre ère. Après une description médicale du cas, il mentionne solennellement qu’il n’existe aucun traitement. Des milliers d’années plus tard, la mastectomie radicale est apparue. Bien qu’elle permette de sauver des vies, elle pouvait être effroyable, laissant les patientes défigurées et affaiblies.

En fin de compte, à l’époque moderne, deux choses sont apparues qui ont ouvert la voie à la lutte contre le cancer du sein et ont conduit au développement de la reconstruction : l’anesthésie et la remise en question de la nécessité de la mastectomie « radicale ».

L’anesthésie a permis de prolonger les procédures chirurgicales sans que les patientes ne ressentent de douleur. La remise en question a conduit à la découverte que le sein est en fait composé de différents organes et que si l’on sépare les différents organes, tels que la peau et le tissu mammaire proprement dit, et que l’on retire uniquement les organes malades, l’intervention est moins défigurante et débilitante. Elle laisse également suffisamment de tissu pour avoir une chance de reconstruction.

Comment la reconstruction mammaire a-t-elle évolué ?

Vincent Czerny a réalisé la toute première reconstruction mammaire autogène (utilisant des tissus provenant du corps de la patiente) sur une chanteuse d’opéra en 1895. Depuis, les techniques ont progressé de manière spectaculaire, les chirurgiens cherchant continuellement de nouvelles et meilleures façons de reconstruire le sein après une mastectomie.

Dans les années 1970, Stephen Mathes et Foad Nahai ont publié le Clinical Atlas of Muscle and Musculocutaneous Flaps. Leur découverte du fait que nous possédons fondamentalement cinq types de muscles différents a permis de mieux comprendre où les chirurgiens pouvaient emprunter des tissus pour ces reconstructions. De nouvelles et meilleures procédures ont vu le jour, telles que le DIEP (artère perforatrice épigastrique inférieure profonde), le GAP (artère perforatrice fessière), le PAP (artère perforatrice profonde) et le TUG (gracilis supérieur transversal). Ces interventions chirurgicales présentaient toutefois des inconvénients, notamment la possibilité d’un échec si le tissu transplanté n’a pas complètement profité ou si une nécrose graisseuse s’est produite, de longues durées d’intervention et de longues périodes de récupération.

À l’heure actuelle, les patientes disposent d’une variété d’options, dont les procédures par lambeau, mais aussi les implants mammaires de sixième génération qui sont désormais fabriqués dans un polymère de silicone qui donne l’impression d’être un liquide mais qui est en fait considéré comme un solide, ainsi que la greffe de graisse (injection de la propre graisse de la patiente pour lisser les irrégularités), et les tatouages de mamelons.

Quels sont les avantages de la reconstruction mammaire ?

La reconstruction après une mastectomie, c’est vraiment la médecine et la chirurgie qui s’associent pour éviter d’abord la mortalité, puis le désespoir. Les patientes qui subissent une opération du cancer du sein perdent un sentiment d’intégralité et la reconstruction mammaire a pour but de réparer cela. Nous essayons souvent d’effectuer la reconstruction pendant la même période chirurgicale que l’intervention pour le cancer du sein, afin que les patientes n’aient pas à se réveiller avec un changement radical et choquant de leur apparence. En fin de compte, nous voulons que nos patientes aient l’air d’avoir subi une augmentation mammaire ou de n’avoir rien fait du tout.

À quoi ressemble le rétablissement après une reconstruction mammaire ?

La reconstruction est un processus, qui peut prendre plusieurs mois et nécessiter jusqu’à deux ou trois interventions chirurgicales. Toutefois, les patientes rentrent généralement chez elles et se rétablissent relativement vite. Elles ne restent initialement que la nuit à cause de la mastectomie, et non des procédures de reconstruction elles-mêmes. Nous voulons qu’elles se lèvent et se promènent, mais sans soulever, pousser ou tirer des objets lourds pendant quatre semaines après l’opération, bien que la plupart d’entre elles puissent reprendre le travail en une ou deux semaines.

À quoi ressemble l’avenir de la chirurgie reconstructive du sein ?

L’avenir est plutôt prometteur. Nous voyons de plus en plus de techniques de chirurgie mammaire qui sont moins invasives, qui épargnent davantage la peau et le mamelon. Les radiations sont également beaucoup moins dévastatrices pour les tissus. Tout cela se traduit par une plus grande marge de manœuvre pour la reconstruction après une mastectomie et le traitement du cancer du sein. Nous disposons de meilleurs implants offrant une sensation plus naturelle et une durée de vie plus longue. En outre, la graisse synthétique est une autre possibilité intéressante pour l’arsenal reconstructif.

Continue Reading

Maison

Photographie d’architecture et d’intérieur

Published

on

By

Photographie d'architecture

En photographie d’architecture et photographe intérieur, les prises de vue sont réalisées avec rigueur, exubérance et dynamisme, dans le but d’enregistrer avec précision chaque ligne, chaque détail, et de transmettre le potentiel du projet, qu’il s’agisse d’un espace public, d’un espace commercial ou d’un espace résidentiel. L’accent est mis sur l’expression artistique qui se traduit par la forme, la lumière et l’harmonie.

Service de photographie professionnelle

Les bâtiments sont des objets photographiques de grande valeur, qui reflètent l’appréciation de la société pour l’architecture et sa signification culturelle. Tout comme les projets de construction, la photographie d’architecture a rompu avec les formes traditionnelles. Un registre créatif qui utilise des lignes diagonales et des ombres audacieuses dans ses compositions.

L’un des principes de la photographie d’architecture est l’utilisation du contrôle de la perspective, en mettant l’accent sur les lignes verticales qui ne sont pas convergentes (parallèles). Cela permet de contrôler la perspective et d’offrir une grande variété de possibilités créatives.

Photographie d’intérieur

La photographe intérieur est naturellement plus axée sur l’enregistrement du design et des détails décoratifs de l’espace. Toutefois, la rigueur et l’excellence de l’alignement que la photographie d’architecture requiert sont les mêmes que celles que le photographe applique à la photographe intérieur, car il s’agit de domaines interconnectés qui, ensemble, aboutissent à une harmonisation parfaite et à une perception améliorée de l’espace.

Photographier avec succès : Réservez du temps pour les photos 

Avec toute la concurrence sur la timeline des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram et Pinterest, vous devez publier de bonnes photos si vous voulez vous démarquer. Nous comprenons tous l’importance du positionnement d’un cabinet d’architecture sur les médias sociaux, mais la terreur pour de nombreux architectes est d’avoir une bonne photographe intérieur pour alimenter leur fil Instagram.

 L’une des meilleures façons d’attirer les spectateurs est d’éveiller leur curiosité en leur montrant quelque chose qu’ils n’ont pas l’habitude de voir. Si vous n’avez jamais pris de cours de photographie, entraîner votre œil à utiliser différents angles et créer une identité pour vos photos est la première étape.

Si la photo n’a pas d’impact immédiat, l’internaute continuera à défiler jusqu’à la suivante sur sa timeline. N’oubliez pas que le follower ne lira le texte que s’il est intéressé par la photo. Pour ce faire, nous devons réserver du temps pour prendre des photos et considérer cela comme une partie importante de la vie quotidienne au bureau.

Il faut faire preuve de créativité pour transmettre des informations importantes sur un projet par le biais de la photographe intérieur

. Vous pouvez élaborer une stratégie d’affichage qui raconte l’histoire du projet, par exemple.

Organiser l’environnement

Pour faire bonne impression, la pièce doit être impeccable. Enlevez les objets du quotidien qui sont éparpillés dans la pièce. Pour éviter que la photo ne soit vide et sans personnalité, incluez des accessoires tels que des vases, des coussins, des tableaux et des bibelots qui s’accordent avec le décor. Si la pièce comporte des portes ou des cloisons, prenez des photos avec celles-ci ouvertes et fermées pour montrer l’interaction entre les pièces. N’oubliez pas de défroisser les tissus.

Analyser la lumière

La lumière peut donner au même endroit un aspect complètement différent, en particulier dans la photographie d’architecture. L’utilisation de la lumière du matin et de la fin de l’après-midi permet toujours d’obtenir un meilleur équilibre entre les zones extérieures et intérieures.

En outre, l’utilisation de la lumière naturelle rend les couleurs de l’image plus fidèles à celles choisies dans le projet, car la lumière artificielle jaunit tout et exclut de nombreuses ombres de l’environnement.

Mais attention, la lumière du soleil peut créer des lignes et des ombres qui font apparaître des motifs qui n’étaient pas prévus dans le projet de photographe intérieur. Profitez des jours nuageux, où la lumière est diffuse. Et n’utilisez le soleil sur les photos que lorsqu’il fait partie du projet.

Continue Reading

Maison

Comment devenir un plombier chauffagiste en France : Étapes à suivre

Published

on

By

plombier chauffagiste en France

Devenir un plombier chauffagiste en France est une démarche professionnelle prometteuse, car ce métier est en demande constante, en particulier pour assurer le confort thermique des foyers et des entreprises. Voici un guide étape par étape pour devenir un plombier chauffagiste agréé en France.

Acquérir une éducation en plomberie et en chauffage

La première étape consiste à obtenir une formation en plomberie et en chauffage. Vous pouvez choisir entre différentes options, notamment des écoles professionnelles, des lycées techniques, ou des centres de formation professionnelle. Assurez-vous que le programme de formation soit conforme aux normes françaises et qu’il couvre les aspects essentiels de la plomberie et du chauffage.

Trouver un apprentissage 

Une fois que vous avez suivi une formation de base en plomberie, il est recommandé de chercher un apprentissage auprès d’un plombier chauffagiste expérimenté. L’apprentissage vous permettra d’acquérir une expérience pratique inestimable sur le terrain, de comprendre les systèmes de chauffage et de plomberie en profondeur, et de vous familiariser avec les normes et réglementations françaises.

Obtenir un diplôme de plombier chauffagiste

En France, pour exercer en tant que plombier Montpellier, vous devez obtenir un diplôme reconnu. L’un des diplômes les plus courants est le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) Installateur Thermique, qui couvre la plomberie et le chauffage. Vous pouvez également opter pour le Bac Pro Technicien en Installation des Systèmes Énergétiques et Climatiques (TISEC) pour des compétences plus avancées.

Passer l’Examen du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) 

Le CQP est une certification supplémentaire qui prouve votre expertise en plomberie et en chauffage. Bien que ce ne soit pas obligatoire, cela peut améliorer votre crédibilité et vos opportunités professionnelles.

Obtenez un statut légal 

Pour exercer légalement en tant que plombier chauffagiste en France, vous devez enregistrer votre entreprise. Vous pouvez choisir parmi différentes formes juridiques, telles qu’une entreprise individuelle ou une société. Assurez-vous de respecter les obligations fiscales et légales en vigueur.

Assurez-vous et adhérez à une organisation professionnelle 

Il est fortement recommandé de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle pour couvrir les éventuels dommages matériels ou accidents pendant les travaux. De plus, adhérez à une organisation professionnelle telle que la Capeb (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) pour bénéficier de ressources et de soutien professionnel.

Continuez à vous former 

Le secteur de la plomberie et du chauffage évolue constamment, avec l’introduction de nouvelles technologies et de systèmes plus efficaces. Pour rester compétitif, continuez à vous former et à vous tenir au courant des dernières avancées de l’industrie.

Pour conclure

En conclusion, devenir un plombier chauffagiste agréé en France demande du temps, de la formation et de l’engagement. Une fois que vous avez suivi une formation adéquate, obtenu les diplômes nécessaires et acquis de l’expérience pratique, vous pourrez fournir des services de qualité dans un domaine en constante demande. L’expertise en plomberie et en chauffage est essentielle pour garantir le confort thermique des bâtiments en France, ce qui fait de cette profession un choix gratifiant pour ceux qui recherchent une carrière stable et valorisante.

Continue Reading

Maison

Comment garantir un déménagement réussi ?

Published

on

By

déménagement réussi

Il est trop fréquent de faire face à une multitude de problèmes dans son foyer, ce qui vous incite à considérer l’option du déménagement. C’est vrai que ce dernier peut s’avérer une solution mais peut également vous engendrer trop d’ennuis si vous ne choisissez pas la bonne maison ou vous n’assurez pas la bonne planification de cet évènement. Afin d’éviter de faire tourner ce projet en une source de stress et de fatigue, on vous offre cet article où vous trouverez des conseils avisés pour réussir l’emménagement dans votre nouveau foyer sans tracas.

Vous devez choisir une offre d’énergie économique !

Quand vous prenez la décision du déménagement, vous devez être conscients de la nécessité de changer vos différents contrats d’énergie. En fait, quelques jours avant de vous installer dans le nouveau logement, profitez de la chance pour trouver l’offre d’énergie qui vous est la plus adéquate et à prix imbattables. De nos jours, grâce à l’évolution numérique, vous pouvez faire recours aux sites web comparateurs de fournisseurs d’électricité et de gaz qui vous garantira l’accès à la meilleure offre adaptée à vos besoins, le gain du temps considérable et la réalisation des économies.

Vous devez prévenir votre assureur !

Avant tout emménagement, il est indispensable de contacter son assureur pour lui fournir les informations à propos de votre changement d’adresse. Dans certains cas, vous vous trouverez obligé de faire des modifications dans les conditions de votre assurance habitation. Prévenir l’agent peut être fait en présentiel ou à travers une lettre recommandée avec accusé de réception en précisant votre changement d’adresse et le nombre de pièces dans votre nouveau foyer. De cette façon, il vous renverra votre assurance habitation.

Il est hors de question que vous négligez cette étape, vu que l’assurance se charge de couvrir les dégâts qui vous arrivent en cas d’incendies, dégâts des eaux, des problèmes électriques etc.

Vous devez accorder de l’importance à la finalisation des démarches administratives !

Afin de réussir son déménagement à Puteaux, il est amplement important de faire attention aux formalités administratives qui peuvent être de vrais casse-tête. En fait, pour éviter toute sorte de problèmes, vous n’avez qu’à :

  • Contacter votre opérateur internet pour lui informer votre changement d’adresse dans afin de pouvoir transférer votre forfait courant vers le nouveau domicile. N’oubliez pas également de vérifier si votre nouveau logement se trouve en zone dégroupée ou bas débit et s’il est possible de bénéficier d’un ADSL ou vous allez faire recours à la fibre optique.
  • Informer la poste, la banque, le centre des impôts de votre nouvelle adresse pour faire suivre votre courrier
  • Changer l’adresse sur vos documents administratifs 
  • Prévenir l’établissement scolaire de vos enfants du déménagement

Vous devez trier vos affaires !

L’emballage et le déballage de la fourniture est la partie la plus gênante dans un déménagement. Pour la simplifier, essayez de trier vos affaires dès le début. De cette façon, vous vous débarrasserez des objets dont vous n’ avez plus besoin et vous vous assurerez certes un gain de temps considérable lors de votre emménagement.

En bref, le déménagement est un projet délicat qui doit être mené avec attention. C’est pourquoi, si ces étapes vous paraissent difficiles à accomplir, vous n’avez qu’à solliciter l’intervention d’une entreprise professionnelle de déménagement.

Continue Reading

Copyright © 2022