Connect with us

Maison

Questions sur la reconstruction mammaire après une mastectomie

Published

on

Le diagnostic de cancer du sein est de plus en plus fréquent chez les femmes américaines, et nombre d’entre elles doivent subir une mastectomie, c’est-à-dire l’ablation du ou des seins. Toutefois, la chirurgie du cancer du sein s’est considérablement améliorée au fil du temps et les femmes ont désormais la possibilité de se faire reconstruire les seins par la suite.

Le Dr Emese Kalnoki-Kis, de Concord Plastic Surgery, évoque l’histoire du cancer du sein et de ses traitements, ainsi que les améliorations récentes des procédures et les progrès de la reconstruction.

Comment le traitement chirurgical du cancer du sein s’est-il amélioré au fil du temps ?

La première mention du cancer du sein a été découverte dans un ancien texte égyptien connu sous le nom de papyrus Edwin Smith, qui date d’environ 2600 avant notre ère. Après une description médicale du cas, il mentionne solennellement qu’il n’existe aucun traitement. Des milliers d’années plus tard, la mastectomie radicale est apparue. Bien qu’elle permette de sauver des vies, elle pouvait être effroyable, laissant les patientes défigurées et affaiblies.

En fin de compte, à l’époque moderne, deux choses sont apparues qui ont ouvert la voie à la lutte contre le cancer du sein et ont conduit au développement de la reconstruction : l’anesthésie et la remise en question de la nécessité de la mastectomie « radicale ».

L’anesthésie a permis de prolonger les procédures chirurgicales sans que les patientes ne ressentent de douleur. La remise en question a conduit à la découverte que le sein est en fait composé de différents organes et que si l’on sépare les différents organes, tels que la peau et le tissu mammaire proprement dit, et que l’on retire uniquement les organes malades, l’intervention est moins défigurante et débilitante. Elle laisse également suffisamment de tissu pour avoir une chance de reconstruction.

Comment la reconstruction mammaire a-t-elle évolué ?

Vincent Czerny a réalisé la toute première reconstruction mammaire autogène (utilisant des tissus provenant du corps de la patiente) sur une chanteuse d’opéra en 1895. Depuis, les techniques ont progressé de manière spectaculaire, les chirurgiens cherchant continuellement de nouvelles et meilleures façons de reconstruire le sein après une mastectomie.

Dans les années 1970, Stephen Mathes et Foad Nahai ont publié le Clinical Atlas of Muscle and Musculocutaneous Flaps. Leur découverte du fait que nous possédons fondamentalement cinq types de muscles différents a permis de mieux comprendre où les chirurgiens pouvaient emprunter des tissus pour ces reconstructions. De nouvelles et meilleures procédures ont vu le jour, telles que le DIEP (artère perforatrice épigastrique inférieure profonde), le GAP (artère perforatrice fessière), le PAP (artère perforatrice profonde) et le TUG (gracilis supérieur transversal). Ces interventions chirurgicales présentaient toutefois des inconvénients, notamment la possibilité d’un échec si le tissu transplanté n’a pas complètement profité ou si une nécrose graisseuse s’est produite, de longues durées d’intervention et de longues périodes de récupération.

À l’heure actuelle, les patientes disposent d’une variété d’options, dont les procédures par lambeau, mais aussi les implants mammaires de sixième génération qui sont désormais fabriqués dans un polymère de silicone qui donne l’impression d’être un liquide mais qui est en fait considéré comme un solide, ainsi que la greffe de graisse (injection de la propre graisse de la patiente pour lisser les irrégularités), et les tatouages de mamelons.

Quels sont les avantages de la reconstruction mammaire ?

La reconstruction après une mastectomie, c’est vraiment la médecine et la chirurgie qui s’associent pour éviter d’abord la mortalité, puis le désespoir. Les patientes qui subissent une opération du cancer du sein perdent un sentiment d’intégralité et la reconstruction mammaire a pour but de réparer cela. Nous essayons souvent d’effectuer la reconstruction pendant la même période chirurgicale que l’intervention pour le cancer du sein, afin que les patientes n’aient pas à se réveiller avec un changement radical et choquant de leur apparence. En fin de compte, nous voulons que nos patientes aient l’air d’avoir subi une augmentation mammaire ou de n’avoir rien fait du tout.

À quoi ressemble le rétablissement après une reconstruction mammaire ?

La reconstruction est un processus, qui peut prendre plusieurs mois et nécessiter jusqu’à deux ou trois interventions chirurgicales. Toutefois, les patientes rentrent généralement chez elles et se rétablissent relativement vite. Elles ne restent initialement que la nuit à cause de la mastectomie, et non des procédures de reconstruction elles-mêmes. Nous voulons qu’elles se lèvent et se promènent, mais sans soulever, pousser ou tirer des objets lourds pendant quatre semaines après l’opération, bien que la plupart d’entre elles puissent reprendre le travail en une ou deux semaines.

À quoi ressemble l’avenir de la chirurgie reconstructive du sein ?

L’avenir est plutôt prometteur. Nous voyons de plus en plus de techniques de chirurgie mammaire qui sont moins invasives, qui épargnent davantage la peau et le mamelon. Les radiations sont également beaucoup moins dévastatrices pour les tissus. Tout cela se traduit par une plus grande marge de manœuvre pour la reconstruction après une mastectomie et le traitement du cancer du sein. Nous disposons de meilleurs implants offrant une sensation plus naturelle et une durée de vie plus longue. En outre, la graisse synthétique est une autre possibilité intéressante pour l’arsenal reconstructif.

Continue Reading

Maison

comment choisir sa couette ?

Published

on

By

Vous arrive-t-il de rester allongé dans votre lit la nuit, en essayant de vous mettre à l’aise, mais vous n’arrivez pas à trouver la bonne position ? Vous vous tournez et vous retournez, vous enlevez les couvertures d’un coup de pied puis vous les remettez, mais rien ne semble fonctionner. Cela vous semble familier ? Si oui, il est peut-être temps d’investir dans une nouvelle couette. Mais avec tous les différents types de couettes qui existent, comment choisir sa couette? Continuez à lire pour obtenir des conseils sur la façon de choisir la couette parfaite pour vos besoins.

Décidez du type de remplissage que vous voulez : duvet, synthétique ou un mélange des deux

Décider du type de garniture que vous voulez pour votre doudoune ou votre manteau d’hiver peut être une décision difficile. Il est particulièrement agréable de se réveiller par un froid matin d’hiver et d’être enveloppé de chaleur grâce à sa doudoune ou à son manteau bouffant. Il est donc important de s’assurer de faire le bon choix lorsqu’il s’agit de sélectionner le type de garnissage. Le garnissage en duvet offre une sensation de luxe et peut durer plusieurs années s’il est entretenu souvent, tandis que le garnissage synthétique est moins cher mais ne dure généralement pas aussi longtemps. Par ailleurs, en combinant le duvet et les fibres synthétiques, vous pouvez profiter des éléments de chaque type de garnissage – le gonflant du duvet et la durabilité des fibres synthétiques – tout en restant au chaud !

Déterminez le tissu dans lequel vous souhaitez que la couette soit fabriquée : coton, lin ou polyester

Lorsque vous achetez une couette, il est important de déterminer de quel tissu vous voulez qu’elle soit faite. Chaque type de tissu présente des caractéristiques particulières qui peuvent le rendre plus adapté à vos besoins. Le coton est polyvalent et respirant, ce qui en fait un choix idéal pour toutes les saisons. Le lin offre confort et isolation, ce qui en fait un choix idéal pour les mois chauds. Le polyester est infroissable, durable et résistant ; vous pouvez vous attendre à ce que votre investissement dure des années avec ce matériau. Réfléchissez aux qualités qui correspondent le mieux à votre style de vie avant de choisir le tissu définitif. Avec des options aussi complètes, vous serez en mesure de trouver une couette qui vous conviendra parfaitement, quel que soit le temps.

Déterminez si vous voulez une couette de couleur unie ou à motifs

Lorsque vous essayez de choisir entre une couette de couleur unie et une couette à motifs, il est important de tenir compte du décor de votre chambre. Les couleurs unies s’intègrent bien dans les décors modernes et minimalistes, tandis que les motifs chargés ont tendance à être parfaits dans les chambres au style plus éclectique. Réfléchissez au type de décor de votre chambre et à votre préférence pour une palette de couleurs chaudes ou froides lorsque vous choisissez une douillette. Bien sûr, si vous aimez les deux styles, vous pouvez toujours opter pour deux ensembles afin d’avoir des options pour différentes saisons ou occasions. N’oubliez pas que changer votre literie est un moyen facile de transformer complètement l’apparence de n’importe quelle pièce !

Continue Reading

Maison

On vous dit tout sur la housse de couette

Published

on

By

Un lit bien fait est certainement l’un des principaux motifs de satisfaction d’une femme qui aime sa maison. Si vous venez d’acheter une couette avec une housse de couette, vous vous demandez sans doute comment installer la couette dans la housse sans demander l’aide d’une autre personne. Armez-vous de patience et rappelez-vous que choisir une couette plutôt qu’une simple couverture a l’avantage d’être particulièrement polyvalent, même si cela peut sembler un peu difficile au début.

Toutefois, ce n’est pas le moment d’évaluer les avantages et les inconvénients de ces deux solutions : il s’agit simplement de deux façons différentes de dormir. Vous aimerez certainement la housse de couette en lin car elle vous permet de varier plus fréquemment le motif de votre literie et donc aussi le style de la pièce.

La housse de couette peut être réalisée dans différentes matières . Sur le marché, vous trouverez les housses de couette les plus courantes en coton, qui peuvent être utilisées toute l’année ; des parures ou des ensembles en microfibre qui sont appréciés non seulement pour leur douceur, mais aussi parce qu’ils ne nécessitent aucun soin particulier au lavage ; si vous appréciez les tissus plus précieux, vous pouvez alors vous tourner vers une housse en percale de coton  ou encore en satin. En bref, il va sans dire que la variété des tissus est vraiment très large et que, quel que soit votre choix, vous pouvez toujours suivre nos indications.

Pour en revenir à notre question fondamentale, à savoir comment insérer correctement et indépendamment la housse de couette, il existe plusieurs procédures pour insérer correctement la couette à l’intérieur de la housse : nous allons examiner celle qui nous semble la plus simple et la plus rapide.

Comment mettre la housse ?

La première étape consiste à poser la couette sur le lit. Il n’est pas nécessaire qu’il occupe toute la surface plane du matelas, mais vous pouvez le placer sur le côté où vous le ferez.

Sur la couette, posez maintenant la housse de couette à l’envers. Pour faciliter les étapes suivantes et avoir une couette qui reste en place pendant les déplacements, il est nécessaire d’attacher la housse à la couette. Les deux articles peuvent être équipés de boutons-pression, de cordons ou de boutons avec des boucles qui permettent d’assembler les vêtements.

Procédez ensuite à l’assemblage des deux produits. Il est à noter que les meilleures housses sont équipées d’un rabat d’extrémité qui vous empêchera de vous découvrir pendant votre sommeil. Le rabat, en fait, est une extension du tissu de la housse qui ne sert pas à recouvrir la couette, mais s’insère sous le matelas du côté du pied. Une fois que la couette et la housse de couette sont en place, vous devrez mettre vos mains à l’intérieur de la housse depuis le côté fermé pour les saisir toutes les deux.

En d’autres termes, vous devrez saisir fermement les deux produits aux deux coins pour les retourner ensemble en une seule étape. Sans lâcher la prise des deux produits aux coins, déplacez vos bras vers le haut de façon à ce que le linge propre touche le moins possible le sol et déplacez-le de façon à ce que le tissu de la housse de couette s’étende sur toute sa longueur. Avec cette étape, vous pouvez recouvrir toute la couette avec le tissu.

Continue Reading

Maison

Quel est l’intérêt des pergolas en aluminium ?

Published

on

By

La pergola est un abri-terrasse décoratif très apprécié. En effet, cette construction d’extérieur apporte du confort et bonifie les moments passés dans le jardin. Il existe aujourd’hui une panoplie de modèles de pergolas.

On distingue notamment ceux en bois, les bioclimatiques et les pergolas en aluminium.Ces derniers ont de belles spécificités. Découvrez tout l’intérêt des pergolas en aluminium !

Durable et résistant face aux intempéries

Bien que l’aluminium soit léger, c’est un matériau particulièrement résistant. Contrairement au bois, l’aluminium est moins affecté par les conditions météorologiques. La pergola bioclimatique en alu est plus solide face aux vents violents et aux tempêtes. De plus, l’aluminium ne rouille pas.

Une fois installées, ces couvertures en aluminium peuvent durer des années. En raison de la robustesse de ce matériau, il n’est pas nécessaire de choisir une structure qui se pose contre un mur. On peut choisir un modèle autoportant et l’installer n’importe où dans son jardin.

La pergola en aluminium : facile d’entretien

La pergola en alu nécessite très peu d’entretien par rapport à une pergola en bois par exemple. Cette dernière nécessite un traitement régulier pour conserver sa belle apparence.

Ce traitement consiste généralement en un simple lavage à l’eau et au savon suivi d’un rinçage à l’eau claire et d’un séchage avec un chiffon doux et absorbant. C’est suffisant pour le faire briller toute l’année. La fréquence de nettoyage idéale pour une pergola en alu dépend de l’endroit où elle est installée.

En ville, un nettoyage annuel est recommandé. En revanche, en bord de mer ou dans les zones touchées par des intempéries, il est plus judicieux de le faire tous les six mois. Aussi, l’aluminium a l’avantage de ne nécessiter aucun traitement particulier. Cela en fait un matériau plus durable.

De nombreuses options de personnalisations

En plus de son look moderne et design, une pergola en aluminium a un avantage indéniable : elle offre des possibilités infinies. Vous pouvez réellement concevoir un modèle unique qui vous ressemble avec ce type d’aménagement extérieur. Il existe de nombreuses options pour personnaliser une pergola selon les formes et les couleurs de son choix.

Les stores sont généralement en tissu. Elles peuvent ainsi être déployées sous le toit par les temps chauds ou installés à l’avant ou sur le côté pour réduire l’espace vu de l’extérieur. Les parois latérales en verre ou en polycarbonate peuvent fermer la pente du toit ou fermer complètement un côté.

Le rapport qualité-prix de la pergola en alu

Il faut aussi souligner que la pergola en aluminium offre le meilleur rapport qualité-prix en raison de l’accessibilité de ses constituants. Malgré leur esthétique haut de gamme, elles sont abordables pour tous les budgets.

Le fait qu’elles ne nécessitent aucun entretien particulier offre une économie considérable de temps et d’argent. De même, la pergola en aluminium peut être vendue en kit. Elle est alors plus rapide et plus simple à installer avec la notice de pose.

Appuyée contre la maison, au balcon, sur la terrasse ou en modèle autoportant, la pergola en aluminium a une grande efficacité.

Continue Reading

Copyright © 2022