Connect with us

Entreprise

Réforme de l’assurance chômage

Published

on

assurance chomeur

Normalement à partir du 1er juillet 2021, la réforme de l’assurance chômage entrera en vigueur. Celle-ci met en avant d’importants changements relatifs au fonctionnement général de cette assurance qui protège tous les salariés du privé et certains du public lorsque ces derniers perdent leur emploi.

De nouvelles conditions d’indemnisation

Divers points sont abordés en ce qui concerne les conditions d’indemnisation de l’assurance chômage :

  • Mode de calcul du SJR modifié : le salaire journalier de référence (SJR) sert de base au calcul du montant de l’allocation chômage. À partir du 1er juillet, on se basera désormais sur le total des salaires divisé par l’ensemble des jours travaillés et non travaillés de la période de référence de 24 mois. On mettra en place un mécanisme de plancher afin de garantir une allocation minimale aux travailleurs précaires qui alternent contrats courts et périodes d’inactivité. Dans le calcul, le nombre de jours d’inactivité pris en compte est limité à un maximum de 13 jours non travaillés sur 30. Vous pouvez vous rendre sur cette page pour en savoir davantage.
  • Lorsque la réforme entrera en vigueur, l’allocation des demandeurs d’emploi qui ont moins de 57 ans, et recevant un salaire avant chômage de plus de 4 500 euros bruts par mois, baissera de 30 %, et ce, à compter du 7e mois d’indemnisation. Le déclenchement de la dégressivité se fera à partir du 9e mois à cause de la crise sanitaire de la Covid-19.
  • Une des mesures de la réforme concerne le bonus-malus sur la cotisation d’assurance chômage des entreprises en fonction du taux de recours aux contrats courts. On retient que la période de référence, c’est-à-dire d’observation des pratiques d’embauche des entreprises, va démarrer le 1er juillet 2021 et conduira aux premières modulations à partir de septembre 2022. C’est seulement certains secteurs qui sont concernés par cette mesure. Il faudra accéder au site pour trouver d’autres informations sur la réforme.

Mise en place d’une clause de « retour à meilleure fortune »

La nouvelle réforme de l’assurance chômage a créé une clause « retour à meilleure fortune ». Celle-ci est liée à l’amélioration du marché de l’emploi. La clause conditionne les délais de mise en œuvre de deux mesures. La première est relative à la dégressivité des allocations pour les hautes rémunérations et la deuxième concerne l’ouverture et le rechargement des droits à indemnisation. Pour mieux comprendre ce que dit cette clause, rendez-vous ici. Mais déjà, sachez que depuis le 1er avril 2021, elle est évaluée en tenant compte des deux critères suivants :

  • Baisse d’au moins 130 000 le nombre de chômeurs inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c’est-à-dire sans activité. Cette baisse est effectuée au cours des 6 derniers mois. Mais s’il y a confinement strict d’au moins 4 semaines consécutives, le décompte est alors suspendu.
  • Un minimum de 2,7 millions de déclarations préalables d’embauches de plus d’un mois, hors intérim, sur les 4 derniers mois.

Après la réalisation de ces deux objectifs, un arrêté sera pris pour déterminer la date d’application des nouvelles règles de l’assurance chômage dans un délai de trois mois maximum.

 

Continue Reading

Entreprise

Que savoir sur le froid industriel en entreprise ?

Published

on

By

L’industrie du froid est en constante expansion. Avec les innovations technologiques, le froid industriel s’étend à tous les secteurs. Cependant, beaucoup d’entreprises restent sceptiques quant au fait de recourir aux solutions de froid dans leurs structures. Qu’est-ce que le froid industriel ? Comment fonctionne-t-il ? Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Qu’est-ce que le froid industriel ?

Aujourd’hui, le froid industriel s’intègre au sein de toutes les entreprises. À la question de savoir C’est quoi le froid industriel ? Vous devez juste retenir qu’il s’agit d’un ensemble de systèmes qui permettent de maintenir un système donné à une température inférieure à celle de l’environnement.

Comment fonctionne le froid industriel ?

Le froid est généralement obtenu grâce à un processus de transfert de calories. Pour ce faire, la méthode la plus utilisée est la compression du fluide frigorifique. Cette méthode consiste à faire passer les calories de l’état liquide à l’état gazeux, le tout, à l’aide d’un condenseur. La compression de fluide frigorifique se fait de deux manières différentes, mais la plus utilisée est la méthode par convection.

Le condenseur a pour rôle de condenser le gaz et de faciliter sa sortie par un compresseur. Ce dernier rejette alors le gaz absorbé par l’évaporateur qui est un des équipements du froid industriel. Vous disposez de plusieurs types de condenseurs, dont le condenseur à air qui est le plus utilisé.

Quant au compresseur qui est le dernier élément de ce circuit frigorifique, il a pour rôle de créer une haute pression d’une part et une basse pression d’autre part afin de favoriser la circulation du gaz au sein du circuit frigorifique. Il existe ainsi trois types de compresseurs : le compresseur hermétique, le compresseur semi-hermétique et le compresseur ouvert. Le compresseur augmente donc la pression du gaz afin que celle-ci soit propagée dans l’air soit par un climatiseur, soit par un système de ventilation ou par un autre moyen de propagation du gaz.

Pourquoi recourir au froid industriel ?

Le froid industriel est utile à de nombreux endroits. Tout d’abord, il est utile dans les bureaux grâce aux VRV à deux ou trois tubes qui y sont installés. Ces derniers ont pour rôle de préserver le confort de ceux qui y travaillent. Ensuite, il est aussi utile dans les locaux informatiques. Ils sont le plus souvent dotés d’équipements fragiles qui doivent être conservés à des températures souvent très basses ou très fortes pour assurer la sécurité des données qu’elles contiennent. Il en est de même pour les usines de production. Les laboratoires font aussi partie du lot. Le froid industriel permet de maintenir à des températures diverses et variées les différents échantillons qui y sont analysés. Pour ce faire, le froid industriel dispose de nombreux équipements adaptés à tous les domaines.

Sachez que les équipements du froid industriel utilisent en grande partie le CO2. On parle dès lors de la réfrigération écologique. Avec un faible taux de pollution de l’environnement, il est moins toxique que les autres gaz utilisés dans le froid industriel. Hormis son faible taux de compression et celui de son volume massique, il favorise aisément la production de froid industriel. Opter pour le froid industriel, c’est donc favoriser la protection de l’environnement. De plus, l’utilisation du froid industriel est très économique pour les entreprises.

Quels sont les équipements du froid industriel ?

Les équipements du froid industriel sont multiples. Vous avez donc les congélateurs, encore appelés surgélateurs qui seront très utiles dans les grandes surfaces alimentaires ou les chambres froides. Vous avez aussi le mobilier frigorifique qui comporte des bacs frigorifiques, des vitrines et des bacs réfrigérés. Le froid industriel met aussi à votre disposition des chambres froides, des climatiseurs, des évaporateurs, des condensateurs et des compresseurs d’air. Ainsi, l’industrie pharmaceutique, les cosmétiques, l’industrie commerciale, l’industrie aéronautique, l’armement, l’industrie des plastiques… Rien n’y échappe.

Où trouver des professionnels du froid industriel ?

Les professionnels du froid industriel sont le plus souvent les techniciens en froid et en climatisation ; de même que les frigoristes. Pour les trouver, le moyen le plus rapide demeure internet. Il vous suffit d’entrer le mot clé dans votre barre de recherche et les résultats s’affichent. Vous pouvez tomber sur les annonces d’entreprises spécialisées comme sur celles de particuliers. Votre choix doit être fait en fonction de plusieurs critères tels que le prix, l’expérience et surtout votre localisation géographique. Vous pouvez aussi vous renseigner dans votre entourage pour avoir les recommandations de vos proches.

En conclusion, le froid industriel est une composante indispensable au fonctionnement de toute entreprise, quelle qu’elle soit. Avec un mode de fonctionnement simple et des équipements variés, tout le monde pourra facilement trouver son compte.

Continue Reading

Entreprise

4 conseils pour économiser de l’électricité à la maison

Published

on

By

L’électricité est la forme d’énergie la plus employée partout dans le monde. Dans les maisons, les usines ou les entreprises, celle-ci joue un rôle d’alimentation essentiel. Cependant, il n’est pas rare de constater une consommation non optimale de l’électricité, tendant même au gaspillage. Pour pallier cela, découvrez dans cet article quatre conseils pour économiser de l’énergie électrique chez vous.

Modifiez vos installations

En général, la consommation d’électricité est toujours intimement liée à la nature des installations. En réalité, certains appareils sont de nature à consommer beaucoup plus d’énergie électrique que d’autres. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de bien les choisir au moment de l’achat. Cependant, si vous avez déjà commis l’erreur d’acheter sans trop faire attention, ce n’est rien de bien grave ! Il vous faudra juste en remplacer quelques-uns.

Commencez donc à traquer partout dans votre maison les appareils qui consomment le plus d’énergie électrique. La plupart du temps, ce sont des machines telles que le chauffage, le sèche-linge, le four, etc. Une fois que vous les avez découverts, investissez-vous à leur trouver des substituts moins énergivores. Vous pourrez par exemple remplacer votre pompe initiale par la pompe à chaleur Charente-Maritime. De cette manière, vous parviendrez à chauffer votre maison exactement comme il le faut, tout en faisant des économies et en restant écologique.

Revoyez votre consommation générale

Trop de gens prétendent vouloir faire des économies sur l’énergie qu’ils consomment, sans jamais être prêts à revoir leur consommation. Pourtant, cela reste la condition sine qua non pour atteindre cet objectif. Faites donc le point en ce qui concerne votre consommation énergétique. Commencez à débrancher tous les appareils qui consomment constamment de l’énergie, mais qui ne vous servent à rien du tout. Veillez à éteindre les lumières allumées inutilement. Travaillez à avoir de saines habitudes en matière de consommation. Pensez aussi à opter pour des gadgets écologiques.

Dépensez moins d’énergie à la cuisine

C’est assez dommage de constater le nombre d’utilisateurs qui consomment une quantité excessive d’électricité dans leurs cuisines. À vrai dire, dépenser autant d’énergie électrique n’est pas nécessaire. En réalité, il existe plein de tâches en cuisine que vous pouvez effectuer manuellement pour éviter de consommer trop d’électricité. Par exemple, plutôt que de faire usage d’un mixeur, vous pouvez battre vos œufs à la main en vous aidant d’un fouet. Vous pouvez éviter d’utiliser votre micro-onde pour décongeler tout le temps vos aliments surgelés. Une autre option serait de les mettre au réfrigérateur au préalable et ils décongèleront simplement.

Trouvez d’autres sources d’énergie

Se cramponner uniquement à l’énergie électrique est le meilleur moyen d’en user abusivement. Ne restez pas calqué uniquement sur cette source d’énergie. Allez plus loin en découvrant de nouvelles sources plus intéressantes et écologiques. Vous n’êtes pas obligés d’employer de l’énergie électrique pure pour toutes les tâches de la maison. Vous pouvez par exemple utiliser l’énergie solaire pour alimenter les ampoules de la maison et éventuellement des pièces comme le garage. Cela vous permettra d’économiser en moyenne 30 % sur votre consommation générale tous les ans.

Continue Reading

Entreprise

Chalets de jardin : pourquoi opter pour le bois 

Published

on

By

La saison estivale est le moment par excellence adéquat pour se détendre et profiter des vacances. C’est à cette période de l’année que les familles se réunissent pour profiter des rayons du soleil. D’autres se rendent en bordure de la mer. Dans le même temps, certains préfèrent opter pour le réconfort que procure une maison en bois dont les chalets. Pourquoi faut-il opter pour ce genre d’habitat ? 

Les chalets de jardin en bois sont économiques et faciles à construire

En effet, un chalet de jardin habitable est une petite concession en bois massif dans lequel vous pouvez passer vos vacances en toute quiétude. Cependant, elle revêt de nombreux atouts qui jouent pleinement en votre faveur.

Sur le plan économique

En réalité, économiquement parlant, un kit chalet est très avantageux, et cela pour plusieurs raisons. Les qualités thermiques du matériau qu’est le bois vous permettent de faire des économies. Pour les professionnels en la matière, le chalet en bois est une très bonne solution pour ces personnes qui ont des budgets moyens. Il faut noter que la construction est beaucoup plus rapide. En outre, cela implique qu’il y aura un raccourcissement de la période sur laquelle vous allez payer vos dettes si vous en avez contracté. 

Un modèle de maison ajustable

Si vous envisagez de construire un chalet, optez pour sa conception en bois. Généralement, on dit de ce modèle de chalet qu’il peut être ajustable. En d’autres termes, c’est une construction qui s’adapte selon les besoins que vous ressentez ou qu’exprime votre entourage. Pour ceux qui ne le savent pas, un chalet fait en bois peut être modifié à tout moment. Si vous avez au fil du temps une famille grandissante, vous pouvez décider d’y faire des extensions.

Un modèle qui ne nécessite pas grand entretien

Même si vous ne faites usage de votre chalet que pendant l’été, durant tout le reste de l’année vous ne devez pas vous en faire pour son entretien. Il réclame moins de gros travaux d’entretien. En d’autres termes, il faut comprendre que la qualité du bois utilisé permet à ce genre d’habitat de s’accommoder à l’environnement. Ainsi, il développe des résistances vis-à-vis des éléments de la nature. Il s’agit notamment des températures ambiantes, le vent, les insectes et autres. Il vous suffit de pratiquer un bardage sur le chalet après usage et celui-ci peut rester ainsi pendant longtemps.

D’autres avantages

Si vous hésitez toujours à choisir le bois comme matériau pour construire votre chalet, souffrez qu’il y ait encore d’autres raisons qui pourraient vous y encourager.

Un chalet saint et de qualité

Un chalet fait en bois à assez d’avantages dont le fait qu’une telle bâtisse permet de réguler le pourcentage d’humidité. La plupart du temps, l’air peut être chargé d’eau et donc le bois capte cette fraîcheur qu’elle conserve. Par la suite, cela est retransmis à l’ensemble de votre chalet et donc augmente le niveau de confort. En clair, même lorsqu’il fait chaud, il fait bon vivre dans un chalet en bois.

Un choix écologique

Lorsqu’on s’en tient aux enjeux environnementaux, les tendances au niveau de divers secteurs de l’habillement et même de la construction mettent en avant la notion d’écologie. De ce fait, le bois s’érige en tête de liste en tant que matériau auquel il faut recourir le plus souvent. Moins vos activités de construction impacteront l’environnement, mieux ce serait. 

Continue Reading

Copyright © 2022