Comment traiter la pelade ?

16-02 2016
Comment traiter la pelade ?

La pelade est une perte de pilosité par zone délimitée. On l’appelle également alopécie en plaque. Cette maladie apparemment héréditaire atteint en général les jeunes de moins de 20 ans. Elle reste assez méconnue malgré de nombreuses études.

La pelade fait perdre les cheveux


La pelade touche environ 1 % de la population. La perte de cheveux par plaque peut survenir brusquement avant l’âge de 20 ans. Dans la majorité des cas, les symptômes disparaissent tout seuls au bout de quelque temps. Les cheveux repoussent normalement au bout d’une année. Ils peuvent rechuter à nouveau plus tard dans quelques cas. L’argument du mécanisme auto-immun reste le préféré des scientifiques pour expliquer le phénomène. Parfois, l’alopécie par plaque concerne les personnes atteintes de diabète de type 1, de vitiligo, d’arthrite. On parle également d’association avec la thyroïde de Hashimoto. Toutefois, cette forme de calvitie partielle reste généralement réversible. En effet, les cheveux chutent, mais les follicules pileux restent intacts.

Évolution de l’alopécie par plaque


Une pelade se manifeste en même temps qu’une maladie auto-immune. Ainsi, lorsque le diabète de type 1 se stabilise, les cheveux peuvent pousser d’eux-mêmes. Par ailleurs, la majorité des cas guérissent sans nécessiter aucun traitement. Seuls 10 % de personnes atteintes de cette maladie en souffrent de manière chronique. Parfois, les zones dénudées peuvent s’étendre. Pour les hommes, la perte de pilosité descend sur les barbes. Pour les formes expansives, la pelade touche les ongles. Ils deviennent rugueux et sans éclat. Le traitement de la pelade repose sur la stimulation des follicules pileux. 

0 Commentaire(s) Poster un commentaire

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire

0205