Archive for World Stories

Israël : des milliers d’enfants devenus victimes d’inceste

Le rapport préparé par le Centre d'aide aux victimes de la violence sexuelle atteste qu'en 2011 40 000 habitants d'Israël (étant venus chercher l'aide au centre) sont devenus victimes d'harcèlement sexuel. 30 % environ d'entre eux sont les moins de 12 ans. Dans la moitié des cas il est question d'un viol ou d'une tentative de viol. Un quart des cas est d'une façon ou d'une autre lié à l'inceste.

Le plus effrayant est le fait que le plus souvent les enfants deviennent victimes là où ils se sentent le mieux protégés, à domicile, et que les violeurs sont leurs parents proches : dans 35 % des cas ce sont des pères, dans 14 % des oncles et dans 13 % des frères.

Le rapport évoque les statistiques policières de l'année dernière : 4 653 dossiers ont été ouverts qui n'ont abouti qu'à 577 accusations d'harcèlement sexuel. 47 % des requêtes ont été déposés par des mineurs et dans 20 % des cas des mineurs sont des violeurs présumés. 18 % des requêtes déposées par les adolescents de 13 à 18 ans concernent les actes de violence sexuelle commis dans l'enceinte de l'école.

French.ruvr.ru/

Assassinats de journalistes Gaza


 

Des meurtres injustifiés: l’ONU demande aux Etats-Unis de justifier les attaques de drones

Un enquêteur de l'ONU a demandé à Washington de justifier l'augmentation de l'utilisation de drones militaires pour perpétrer des assassinats ciblés. Il dit que les attaques de drones qui ôtent la vie à beaucoup d'innocents, pourraient violer le droit international.

L'armée étasunienne et la CIA utilisent des drones en Afghanistan, Pakistan, Irak, Yémen et Somalie. Washington doit clarifier la base légale de sa politique d'assassiner des leaders et des membres présumés des Talibans et d'Al Qaeda au lieu d'essayer de les capturer selon un rapport de Christof Heyns, le rapporteur spécial des exécutions sommaires, extrajudiciaires, ou arbitraires. Ce rapport de 28 pages adressé au Conseil des droits humains de l'ONU a été publié en avant-première du débat de cet organisme sur le sujet à Genève.

"Le gouvernement doit clarifier les procédures mises en place pour garantir que tous les assassinats ciblés soient conformes au droit humanitaire international et aux droits humains et il doit spécifier les stratégies et les mesures prises pour empêcher qu'il y ait des victimes ainsi que les mesures prises pour permettre des enquêtes indépendantes, rapides et efficaces sur les violations éventuelles" précise le rapport. "Bien que les chiffres des estimations d'attaques de drones varient énormément, toutes les études s'accordent sur un point important : leur nombre a augmenté dramatiquement dans les trois dernières années" selon Heyns.

Les officiels de l'ONU citent des chiffres de la Commission des droits de l'homme du Pakistan selon lesquels les drones étasuniens ont fait 957 morts au Pakistan rien qu'en 2010. Il est généralement admis que sur les milliers de personnes tuées par des drones depuis 2004, environ 20% sont des civils.

"Il est capital de révéler ces meurtres pour que des comptes soient rendus aux victimes ou à leurs famille et qu'elles puissent obtenir justice et réparation" selon le rapporteur. 

» Read more..

Ces médias qui nous informent….

Une image vaut milles mots……

Goldup

Les moutons enragés

Des anciens combattants US renvoient leurs médailles à l’OTAN

Dans l’ombre du Sommet de l’Otan à Chicago, sous le regard de la police antiémeute, des dizaines d’anciens combattants des guerres d’Irak et d’Afghanistan ont jeté leurs médailles et présenté leurs excuses.
« Je n’ai qu’un mot pour qualifier cette guerre globale au terrorisme, la honte. »
« J’étais censé libérer des gens, mais j’ai libérer des champs de pétrole. »
« Aucune médaille, aucun ruban, aucun drapeau ne peut masquer la somme de souffrance humaine causée par cette guerre. »
« Je fais cela pour le peuple d’Irak et d’Afghanistan. »
« Surtout, je suis désolé. Je suis désolé pour vous tous. Désolé…. »
« L’armée est en crise, les soldats souffrent de traumatismes sexuels, de stress post-traumatiques, de traumatismes cérébraux, et ils ne reçoivent pas même les traitements qu’ils méritent et dont ils ont besoin. »
Les manifestants affirment que les guerres en Irak et en Afghanistan sont basées sur des mensonges et des politiques vouées à l’échec. Ces guerres ont couté des centaines de millier de vies et des milliards de dollars qui auraient pu, selon ces anciens combattants, être consacrés au financement d’écoles, de cliniques et de programmes sociaux aux États-unis.

http://www.voltairenet.org